Sentier battu

Publié le 6 Mai 2013

Morena-blonde.jpg

Je ne sais pas pourquoi, mais je m'y attendais. Ça semblait inéluctable, presque un passage obligé et mon expérience en la matière ne voyait plus cela que comme une sorte de routine. Bien sûr j'aurais été incapable de dire à quel moment cela allait arriver, ni même jurer que cela se produirait, mais en la voyant je n'ai pas été surpris, au contraire.

Comme beaucoup de femme, la belle-soeur de l'épicière, récemment installée dans le quartier, venait de divorcer. Comme c'est souvent le cas, ce boulversement dans sa vie affective avait provoqué une envie de rupture aussi dans son image et du jour au lendemain elle était passé d'une opulente et très méditerannéenne chevelure sombre à une petite tête légère qui lui redonnait le sourire.

Observateur attentif de ces petits gestes en apparence anodins, je savais qu'un processus bien connu venait de s'enclencher et en effet, de semaines en semaines, parfois de manière imperceptible pour un oeil pas aussi entrainé que le mien, la jeune femme raccourcissait ses cheveux, toujours un peu plus et en était arrivée à une jolie coupe qui dégageait parfaitement son cou et ses oreilles.

A ce stade, dans la plupart des cas, se posait le choix d'une coupe encore plus radicale qui aurait fait appel à une tondeuse électrique ou une temporisation dans la longueur compensée par un changement de couleur. Nous y étions.

Ah la blondeur! Libérée depuis les premiers coups de ciseaux dans ses cheveux longs, la jeune femme, j'en suis persuadé, avait cette idée derrière la tête. Et souvent les cheveux très courts incitent à cette décoloration qui va, comme un jour ensoleillé, éclairer le visage et vous transformer en ange blond.

Le plus souvent l'expérience ne dure pas et quelques mois plus tard le naturel ressurgit, mais l'occasion était trop belle et cette quête d'image, cette recherche de soi même est toujours une étape amusante, comme lorsqu'enfant on se déguisait pour être un nouveau personnage...

Tout ça pour dire que la belle-soeur de l'épicière est blonde, les cheveux très courts et que selon mes pronostics elle devrait le rester encore quelques temps.

 

Photo: Morena Baccarin

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :