Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Sensation

antonk315.jpg

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, - heureux comme avec une femme.

Arthur RIMBAUD   (1854-1891)

Photo: Anton Korshunov

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :