Roxanne

Publié le 14 Novembre 2009


Je l'ai vue à Barcelone, sur le port, où à Venise, je ne sais plus, la marinière sans doute me fait penser à ces lieux. Elle était arrogante, moqueuse et fumait sa cigarette comme un mauvais garçon. Personne n'aurait pu lui faire baisser les yeux. Si le chaland lui plaisait elle lui lançait un clin d'oeil, cherchant à l'aguicher. Les autres filles dans la rue ne lui ressemblaient pas, toutes classiques et stéréotypées, jouant sur des appâts éculés.
Elle était tout le contraire, faussement blonde, les cheveux plus courts qu'un garçon, elle jetait son dévolu et ramenait son filet, pescadora des âmes perdues...
You don't have to put on the red light...And please believe me when I say I love you.

 

Photo: Liamani

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article

zd83 15/11/2009 11:23


tu la décrit bien....
j'aime sont regard ..
rebelle viiiii ...
mes un brin de douceur
bise et clic


jeaneg 15/11/2009 13:16


Merci zd83, cela me fait plaisir que tu l'aimes


Charlotte 14/11/2009 14:32


Impressionante... Elle a vraiment un regard de prédatrice!