Routine

Publié le 29 Octobre 2013

Vincent-par-P.Pierrou.jpg

C'est amusant, presque touchant de voir comme ce geste qui pourrait être anodin, est devenue une routine. Chaque matin et même plusieurs fois dans la journée, elle passe ainsi la main sur sa nuque depuis que ses cheveux y sont coupés ras. C'est un mélange de sensations mais en même temps une façon de vérifier jusqu'à quel point il est encore raisonnable d'attendre avant d'aller à nouveau chez le coiffeur. Comme une jauge elle plonge ses doigts à travers les mèches plus longues, caresse la zone plus courte, là où les cheveux sont tondus, cherche à évaluer si cela convient encore, si le plaisir est le même si le touché est différent... Bien sûr ce n'est pas raisonnable, plusieurs fois par jour, mais le geste est devenu habituel, comme l'impatient tapote avec ses doigts le bord de la table ou le penseur se frotte le front... Elle fait glisser ses doigts, effleurant à peine et cette douceur étrange la rassure, l'excite ou l'agace... et la réjouit. 

A vrai dire c'est arrivé comme ça, sans intention, une sorte de bonus accompagnant la satisfaction et le sentiment de liberté éprouvé en sortant de chez le coiffeur. Le plaisir de s'approprier cette nuque nouvelle et d'y découvrir ce délicat picotement était une surprise, une petite douceur supplémentaire.

 

 

Photo: Pascal Pierrou

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :