Routine

Publié le 16 Août 2012

Bon je dis tout! Il m'arrive régulièrement m'adonner à certaines tâches ménagères chez moi. En général cela se passe le dimanche matin, pendant que ma voisine est à la messe pour veiller au salut de mon âme. En même temps cela lui évite le risque de découvrir cette facette de ma personnalité qui pourrait bouleverser ses convictions et remettre en cause dans son esprit mon statut de mâle.

coiff.JPGEt pourquoi je raconte ça? Eh bien parce qu'en maniant le plumeau je me suis surpris à penser que parfois ça ne nous ferait pas de mal de chasser la poussière aussi dans nos esprits. Un peu comme ce petit meuble sur lequel je me contentais de passer un chiffons et dont j'admirais la patine à ce moment là, mais que je finissais par ne plus voir vraiment... Jusqu'au jour où faute de chiffons j'ai pris une éponge qui devait être encore imprégnée de produit ménager. Et surprise! Le petit meuble, que je croyais depuis toujours et pour toujours d'une couleur incertaine, acquise avec le temps et la routine, me révélait une couleur bien plus claire, chaleureuse et boisée. Et d'un coup je me retrouvais avec un nouveau meuble dans mon intérieur. Et ce meuble depuis je n'arrête pas de le regarder, tellement il me semble intéressant, beau et assorti à ma décoration...

Je crois que c'est un peu pareil pour nous. A force de nous habituer à un style vestimentaire, une coiffure, on finit pas devenir invisible peut être? A force d'être sûr de tout, on finit par ne plus rien remettre en question. Trop de convictions parfois finissent par nous rendre aveugle...

Comme quoi, le ménage des fois, ça a du bon!

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :