Rien n'a d'importance...

Publié le 12 Mai 2013

wip-hairport.jpg

... Sauf ce qui est important!

Oui bon ben si c'est pas La Palice qui a dit ça je veux bien que le diable me patafiole, mais n'empêche, hein? Prenons par exemple... les cheveux courts, au hasard. Le sujet en lui même peut paraître futile et sans importance. Un sentiment renforcé par le caractère éphémère de la coupe qui, si l'on y tient, doit être renouvelée régulièrement. Et pourtant...

Inutile de démontrer ici le rôle joué par une coupe de cheveux dans l'épanouissement personnel vers lequel chacun(e) d'entre nous tend pour rendre sa vie supportable. Néanmoins il est vrai que couper ses cheveux n'engage à rien sinon au risque de découvrir sa vraie personnalité. L'importance ne naîtra que lorsque cette découverte réalisée, on voudra en toute logique maintenir cette image de nous même qui nous rend si bien hommage.

Et là, on ne plaisante plus! Parce que l'importance de ce qui ne l'était pas auparavant prend un caractère impératif. Les cheveux courts, certes, mais pas n'importe comment. A un certain stade des cheveux courts, la chose la plus importante, tout le monde en conviendra, c'est la nuque. Une taille minutieuse, un travail d'orfèvre qui doit ciseler au demi millimètre le mouvement de l'implantation. Tout le reste peut être lissé, effilé, en pétard ou parfaitement ordonné, la nuque, elle, doit être irréprochable, tondu, rasé ou ciselé, le cheveux n'y est que l'écrin d'une zone à la sensualité affirmée, érogène au plus haut degré où tous les sens sont mis à l'épreuve.

Alors oui, rien n'est important, c'est vrai... Sauf...

 

Photo: Wip-Hairport

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :