Retour de bâton

Publié le 31 Janvier 2013

Courtney-McC.jpg

Inutile de dire que la mission de retour de Genève avait été fraîchement accueillie. La cible avait été "traitée" mais l'hypothèse qu'un témoin puisse resurgir à tout moment dans cette affaire mettait la strass un peu sur les nerfs. Une fois de plus le débriefing de Tao avait été houleux. Le chef de l'équipe de soutien avait plaidé non coupable, même s'il avait effectivement aperçu la fille quitter l'hôtel, il ne pouvait pas imaginer qu'une professionnelle comme Daisy - il ne connaissait Tao que sous ce pseudo - ait pu la négliger. La fille n'avait pas demandé son reste, mais la savoir dans la nature rendait les plus pessimistes nerveux comme des lycéens à la veille du Bac...

Tao était en colère. Elle semblait en vouloir à chacun de ses interlocuteurs, mais en réalité c'est à elle qu'elle en voulait le plus, je le savais. Finalement elle ne parvenait pas à trouver une raison valable à ce qu'elle qualifiait maintenant comme une faiblesse. Pourtant elle avait eu de l'empathie pour cette fille, comme si elle avait trouvé en elle, à ce moment là, une certaine parentée, une fille qui voulait juste vivre dans ce monde, même au prix de quelques "trucs" pas très catholiques...

Mais elle, Tao, n'était pas une victime. Elle était tout sauf une victime. Elle était comme Moïra, la moïra de la mythologie, celle qui décide du parcours de chacun, de la vie et de la mort...

La colère passée, elle considéra que la fille avait eu sa chance, que c'était là un signe du Destin, son maître après tout puisqu'elle même se trouvait être Atropos, la parque qui coupe le fil de la vie...

J'étais effrayé de l'entendre me raconter cette vision. Je ne tenais pas tellement à ce que Tao s'imagine en ange de la mort et que ce délire finisse par l'habiter totalement...

Dans la semaine, un fait divers relevé dans la Tribune de Genève, relatait la découverte du corps d'une jeune femme, une escort connue des services de police. Le journaliste, perspicace, émettait l'hypothèse que son meurtre soit lié à l'assassinat, quelques jours plus tôt d'un banquier italien au Grand Hôtel Kempiski, un règlement de compte unanimement imputé à la ndrangheta, la mafia calabraise...

 

Photo: Courtney McCullough par Thomas Earl White 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires, #Tao

Repost 0
Commenter cet article

Flo 31/01/2013 18:29

Ah le désir de vengeance de Tao s'emplifie on dirait , elle a du mal à faire face à ses " démons " .. mais elle ressemble de plus en plus à Moira d'une certaine maniére .. ; )

jeaneg 31/01/2013 19:27



On dirait oui..