Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Réflexion

Bre Shanks 4

Je n'avais pas le sentiment en créant ce blog, simple instrument de mon plaisir personnel, d'endosser une quelconque responsabilité. Il s'agissait juste d'une sorte de "coming out", une libération de mon esprit, une fanfaronnade pour dire que j'en avais marre, moi, de ces modèles féminins, standards hypersexualisés et légèrement décervelés que montrent les shows télévisés. J'avais juste envie de dire, à ma façon, tout ce qu'il y avait de beau, sensuel et authentique dans une féminité "lue" différemment...

Pas question non plus d'un militantisme quelque qu'il soit, je ne porte le drapeau de personne. Cependant, après ces quelques années un constat se fait: les femmes aux cheveux courts, les vraies, se reconnaissent ici, certains hommes qui partagent ma vision des choses, s'y retrouvent et puis surtout, les jeunes femmes, cernées par des modèles féminins auxquels elles ont du mal à s'identifier, découvrent, peut être et je le dis en toute humilité, une vraie alternative, le sentiment que leur goût n'est pas totalement à contre courant et qu'il y a un salut possible lorsqu'on décide d'être soi même et de s'affranchir des standards bimbolo-pamelandersonnien.

Alors tant mieux si mes divagations intellectuelles trouvent un reflet dans l'esprit des autres, rassurent certaines et encouragent d'autres, ou simplement contentent celles et ceux qui partagent mes idées.

 

Photo: Bre Shanks par Trevor Warren

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

bérengère 16/02/2013 20:20

ils font tant de ravages,ces modèles féminins dont nous sommes abreuvés!! Comme tu le dis,il est important que les jeunes filles puissent s'identifier à autre chose ...Pas si simple,alors qu'elles
sont bombardées de photos de magazines, de pubs, d'émissions télé etc..;qui véhiculent des standards sensés représenter comment doit être une femme.. J'ai trente ans passés,et lorsque j'avais lu
cet article, eh bien cela m'avait rassurée, parce qu'encore tellement "endoctrinée" ,tellement incertaine quant à ma féminité,loin des critères "pamelandersoniens"!J'avais le sourire aux lèvres,et
était toute émue!!
Et puis j'adore cette idée de "lecture" de la féminité ,c'est si fin..

jeaneg 16/02/2013 23:55



Et pour moi c'est rassurant de voir que je ne me trompe pas vraiment...



Fabymary POPPINS 13/10/2012 20:12

tu sais, dans la vie on récolte ce que l'on sème et si on vient et on reste chez toi c'est pour des choses différentes, soit les cheveux courts et cette liberté, soit pour tes écrits qu'on aime
bien lire... moi j'y suis venue par curiosité, le titre m'ayant interpellée et de là j'ai lu des choses et des réflexions sur la vie que j'aime et que je partage et derrière tout celà l'âme du
blogueur est importante aussi.

Si c'est un con on passe notre chemin, idem si c'est un esprit obtus, comme tu n'es rien de tout ça et que ton blog dégage un esprit de tolérance et de fraicheur on y reste et voilà.

jeaneg 13/10/2012 20:19







bizzie 13/10/2012 18:53

m'ouais, en plus, j'suis pas très fan non plus des "labo-boucherie" :/

jeaneg 13/10/2012 19:22



..oui donc aucune chance pour devenir une bimbo pamelandersonisée.


 



bizzie 13/10/2012 18:36

Arf! ^^ "standards bimbolo-pamelandersonnien"...'reusement que j'y ai échappé, parceque si j'avais voulu y coller, y'aurait eu un sacré boulot !!! ;)

jeaneg 13/10/2012 18:46



Pas faux, parce qu'avec ton corps de garçonnet t'aurais pas été crédible 


Pourtant il y en a d'autres qui ont fait la fortune des chirurgiens esthétiques...



Kristinn 13/10/2012 11:50

Une véritable alternative... une jolie reflexion... et de belles divagations!... :) bises

jeaneg 13/10/2012 12:11



 Bises Kriss