Quand Sharleen "pétait le feu"

Publié le 2 Décembre 2009

Ca fait un bail maintenant. C'était en 89, quand elle apparait au milieu de sa bande de garçons, avec sa tête de rebelle. Ca me plaisait, ils avaient tous la même coupe de cheveux. Elle avait une voix qui "accroche" et le premier titre mettait les choses en place:
"I don't want a lover".
Il ne faudra pas longtemps pour que filles et garçons l'adoptent, chacun selon ses gouts.
Elle en joue.
Jusqu'à se travestir en Elvis dans le clip "Inner smile". Plutôt réussi.
Et comme par hasard, le titre fait partie de la bande originale du film "Bend it like Beckham" où la jeune Keira Knighley fait tourner la tête de bien de mes copines...
Et puis le temps passe, ô tempora, et Sharleen Spiteri quitte ses garçons, se métamorphose un peu, joue le glamour.
Me reste à moi le souvenir d'une jolie androgyne aux cheveux courts, une mèche balayant son regard...












Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Virginie 08/12/2009 06:50


Glamour, elle est pas non plus !!!!


jeaneg 08/12/2009 08:47


Bien sur.. Mais mon blog est forcemment de parti pris