Poussières de vie

Publié le 27 Mars 2010

4151000775_971f15555a_o.jpg
A quoi ça tient parfois, une vie? Quelques clichés, jetés en vrac sur une table. Un peu éparpillés d'une main tremblante. L'oeil les balaie, voudrait s'attarder, là, ou là et les souvenirs surgissent tous, en même temps. Toute une vie, toute sa vie est là, sur la table. Des sourires et des larmes aussi. Sur les photos, ce sont plutôt des moments heureux, mais derrière tout ça elle sait qu'il y a parfois des pleurs. Cette photo où elle avait ses beaux cheveux longs encore. Elle se rappelle les yeux rouges de son père lorsqu'elle les a coupés. Elle avait le sentiment de naître femme et lui ne voyait que sa petite fille disparaître. Alors en regardant cette jolie photo, du temps de ses beaux cheveux longs, elle pense à lui. A quoi ça tient parfois, un souvenir?

 

Photo: Alex Mazurov

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pepcile 29/03/2010 21:53


Alors là extra ! la relation aux photos, à la masse de souvenirs que cela ramène souvent de façon étonnement précise ... Tout à fait ça ! J'ai une fascination pour les photos, c'est magique. merci.


jeaneg 29/03/2010 23:37


On y pense pas assez je trouve...


femmes 1900 28/03/2010 19:36


Super


jeaneg 28/03/2010 22:44


C'est court, concis et prècis. What else?


bizzie 27/03/2010 20:17


Un souvenir, ça tient à une émotion...un sentiment.Tout est bien vivant!


jeaneg 27/03/2010 23:39


Sans aucun doute


Charlotte 27/03/2010 16:16


Cqa fait toujours plaisir de revenir ici, avec ces beaux visages, la musique et les texte si sensibles... Peut-être que devenir femme c'est aussi accepter de faire une peu de peine à son papa, et
ça, c'est très dur...
Beau week end Jeaneg!


jeaneg 27/03/2010 18:07


Merci Charlotte d'être fidèle.... Je crois que toutes les filles font pleurer leur papa quand elles deviennent femmes....Mais ça ne se voit pas toujours