Platinium

Publié le 7 Mai 2014

Alex.jpg

Il y chatain clair, puis il y a blond, blond cendré et blond clair... et au delà il y a l'ultra blond, presque blanc, le platine. Comme un métal précieux. Et si le blond éclair tout ce qui l'entoure, le platine l'illumine. 

 

Mais attention! Ce n'est pas pour les timides, ni pour celles qui se contentent de demi-mesures. Non! Platinium is for tough. D'abord parce qu'il faut ( un peu ) souffrir pour y parvenir, décaper le cheveux, une fois, deux fois, trois fois pour le rendre presque translucide avant de lui donner cette couleur lumineuse et que pendant tout ce temps là, le cuir chevelu s'échauffe un  peu et que parfois vous avez l'air d'un mignon poussin en attendant la phase finale. Mais quand on voit le résultat...

 

Alex Tomboy, du fond de son Italie, avait besoin de cet éclat. Pas du bleu, ni du vert, pas même de l'arc-en-ciel pour être dans la tendance. Non, du solide, du fondamental, de ce qui a fait d'une petite brunette du Middle West, Marilyn Monroe et de Jean Harlow une bombe. Du platine, histoire de se mettre dans la peau d'une rock star et de transformer son quotidien en tournée triomphale...

 

Combinaison gagnante, coupe de cheveux millimétrée et couleur éclatante, tout ça sent l'été et le rockn'roll

 

Photo: Alexane B.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :