Cahier de vacances - P'tite tête - 01/2014

Publié le 29 Juillet 2016

Valorie-Curry.jpg

Pour beaucoup, cette façon qu'il avait de l'interpeller avait quelque chose de narquois, une façon de considérer que cette tête, si petite, ne pouvait pas contenir suffisamment de cerveau. Pourtant non, il n'y avait rien de méprisant lorsque c'était dit avec autant d'affection. D'ailleurs elle ne l'aurait certainement pas toléré autrement. Pour tout dire même, elle était assez fière de sa petite tête. Outre que cela donnait de l'harmonie à sa silhouette, cette image un brin androgyne lui correspondait totalement.

Lui ne se lassait pas de faire l'éloge de ses oreilles qu'il comparait volontiers à de petites pâtisseries orientales, fragiles et délicieuses. Dans la rue il ne se privait pas, marchant à ses côtés, de caresser son cou nu et de fourrager de ses doigts à travers les cheveux courts de sa nuque. Elle dodelinait un peu de la tête, presque langoureusement, pas comme si elle voulait se soustraire à cette caresse, mais plutôt pour apprécier ce qui pour elle n'était rien d'autre qu'un signe d'affection plein de sensualité, même si là, en pleine rue, cela pouvait frôler l'exhibitionnisme. 

C'était un jeu entre eux, une sorte de plaisir secret. Lui ne se privait pas de moquer parfois son allure de garçonnet et elle s'amusait beaucoup à le traiter de fille malgré son allure d'ours à peu près bien lèché. Une façon de se rappeler l'un à l'autre qu'il ne fallait pas s'enorgueillir de son genre.

 

Ainsi ils se maintenaient chacun sur le même pied.

 

 

Photo: The Following - Valorie Curry

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses, #Cahiers

Repost 0
Commenter cet article

Geo 27/01/2014 10:24

J'aime beaucoup toutes ces histoires imaginées au fil des photos. On jouit de la photo. On jouit du texte. On a envie de s'identifier. Ou pas. C'est très beau, très rèel aussi et parfois si proche
de nous.
Merci Jeaneg pour tous tes petits textes (et merci aussi pour les photos, bien sûr ...).

jeaneg 27/01/2014 10:44



Merci Geo, c'est réconfortant