Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Ouanundrède

Alors voilà. Pour fêter l'arrivée de la centième inscrite sur la page Facebook du blog, c'est un Quartier Libre spécial offert à Stéphanie. Ambiance estivale, parasol et mojito pour déguster ce petit moment de fraîcheur...

 

Aujourd’hui j’ai 24 ans. Et toutes mes dents. Mes cheveux aussi d’ailleurs. Depuis plus de 10 ans déjà très courts. Par choix ? Bien-sur, c’est nul les cheveux longs, c’est banal, toujours la même chose, en plus les filles qui ont les cheveux longs font toujours des queues de cheval (chevaux ? ;) ) donc non, moi j’aurais les cheveux courts !

P10101651 an en Espagne, déjà. J’avais peur de quitter mon coiffeur, de livrer ma tête à d’autres mains et d’autres techniques que la sienne. Finalement, j’ai passé le cap, tête haute, même pas peur, je suis entrée chez le coiffeur, une chaîne ici dont je tairais le nom (secret professionnel ;)).

Auparavant, j’ai rencontré une fille dans la rue avec exactement la même coupe que moi, alors je suis allée la voir et lui ai demandé dans un espagnol approximatif ou elle avait l’habitude de se couper les cheveux et m’a indiqué ce salon. C’est en effet sympa et surtout beaucoup moins cher qu’en France, 10 à 15 euros la coupe, alors inutile de vous dire que j’y allais quasi toutes les deux semaines !

J’ai vite repéré mon préféré, celui qui coupait le mieux et qui faisait ce que je lui demandais, on y allait toujours toutes les deux avec Susanne, et on coupait toujours différemment. Teinture brune, noire, décoloration, rasée, un peu moins, frisée, lisse … Bref, une aventure ! De plus, en Espagne, ils n’ont pas peur de faire des trucs de oufs niveau style, alors tu n’as pas peur d’oser non plus, et mon coiffeur se plie à mes volontés et prend ses libertés …

C’est d’ailleurs la première fois que j’ai une copine aux cheveux courts, c’est marrant le regard des gens est doublé, un regard par là et hop un autre par là. Elle est magnifique et je pense qu’une nuque comme la sienne ne devrait jamais être cachée par des cheveux ou quoi que ce soit d’autre d’ailleurs.

Je l’ai rencontré ici en Espagne, à Almería, nous sommes là pour un an, en accord avec notre université nous faisons Erasmus, ca aussi c’en est une aventure !

DSC04187.JPGOn se rencontre l’un des premiers soirs, je ne fais pas attention à elle car je n’ai jamais été attirée vers les femmes aux cheveux courts … Je ne sais d’ailleurs pas pourquoi car la féminité s’en dégage d’autant plus, je l’ai à mes cotés et nous commençons à construire notre belle aventure ensemble et à tout partager.

Dimanche soir, hiver, froid, chez moi, tondeuse. Premier lien, partage, naturel, cohésion entre nous. Je lui ai demandé de me couper les cheveux, Susanne accepte avec enthousiasme, on peut choisir, on découvre, on s’essaye, un peu plus par là et on se confronte aux détails, aux difficultés, aux premiers pas. Mais on n’a pas peur, c’est du changement, de la nouveauté, toujours de belles expériences et en plus on s’en fou de tout puisque nous sommes ensemble et après c’est mon tour, à moi la tondeuse et sa petite tête à ma merci.

On rit, je lui explique plus au moins ce que je veux, de toutes façons on a des problèmes de communication, elle est allemande, je suis française, nous nous parlons espagnol. C’est magique, je prends donc cette excuse pour la regarder dans les yeux et lui dire que je ne comprends pas trop mais que je lui fais entièrement confiance, comment faire autrement avec les mains les plus belles du monde qui sont à toi, pour ce moment, un instant sur pilotis ?

Nous échangeons nos savoirs faires sur nos têtes respectives et finissons heureuses et contente d’avoir partagé ca ensemble, nous deux, personne d’autre.

 

Le lendemain, à la fac, tout le monde nous félicite sur ces belles coupes et nous demande qui a fait ca, on se montre du doigt, se félicitant mutuellement d’avoir modelé l’extérieur de l’autre à son envie tout conservant la petite touche de folie qui est à l’intérieur.

Pour moi la vie est constituée de tous ces petits détails qui m’émerveillent un peu plus chaque jour. Cette coupe aurait pu restée banale et insignifiante. Cependant, grâce à Susanne, toutes les couleurs en sont changées et la coupe orientée 100 % sourires.

Aujourd’hui j’ai 24 ans, les cheveux courts et je suis amoureuse.

«  On ne diminue pas le bonheur en le partageant. « 

ONE LIFE.

 

Texte et photos: Stéphanie Ladany

Dans la playlist de Stéphanie

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Angelea 25/07/2012 16:10

J'ai trouvé ! ;-)

jeaneg 25/07/2012 21:34



Yeah! Super!



Angelea 24/07/2012 17:16

Oui, ça fait du bien Jeaneg ! Tu as vu je suis ta prescription à la lettre et j'ai plus que hâte là de recouper mes cheveux et de dégager à nouveau ma nuque ... Mais me manque toujours THE coiffeur
!!! ;-) Bises, bises

jeaneg 24/07/2012 17:27



Tu veux qu'on lance un appel? 



Stéphanie 24/07/2012 16:58

Merci pour tous ces beaux commentaires. Plein de bonheur à vous tous et toujours le sourire aux lèvres et partout d'ailleurs ;) !

jeaneg 24/07/2012 17:01



 Mais c'est parce que tu le vaux bien !



Angelea 24/07/2012 16:02

Que c’est bon et beau !!! Du bonheur à l'état pure !!!;-) Bonne route les filles !!! Et toujours autant de sourires !

jeaneg 24/07/2012 16:53



Ca fait du bien hein?


 



xaruxamu 24/07/2012 14:36

Au fait je t'envoie ma nuque ce week-end (je retaille vendredi...sous 35º!!! j'ai hâte ;-)

jeaneg 24/07/2012 16:55



Chouette!