Ondine

Publié le 20 Janvier 2011

sonia de spa

 

  Le soleil avait déjà basculé derrière les collines, laissant la baie dans l'ombre. La mer était calme, presque d'huile et sa démarche fluide avait à peine troublé l'onde. Elle avançait, lentement, et l'eau atteignait sa taille. Sans doute l'aurais-je nommée Ondine si ses cheveux avaient été longs. Ils ne l'étaient pas. Mais peut être que les sirènes elles aussi suivent l'air du temps? Elle attendait sans doute d'être plus loin, au large, pour se mettre à chanter et faire ses mortelles vocalises? Je dois avouer que même sans cela j'aurais plongé, avec le fol espoir de la sauver. Cependant, elle ne semblait pas vouloir s'éloigner, jouant avec l'onde claire autour d'elle, et moi, mon coeur commençait à s'emballer, et le sang frappait mes tempes.

Soudain elle fit bouillonner l'eau en faisant une volte vers la plage et son visage radieux s'éclaira d'un sourire nacré. Le mouvement avait balayé sa coupe et ses cheveux noirs griffaient sa joue. Au moment ou je l'abordais elle se laissa tomber et nos corps soudés s'immergèrent, basculant dans le monde des ondines

 

Photo: Sonia de Spa

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article

cortel 21/01/2011 07:46


En lisant durant un court instant j' ai cru que j' y étais


jeaneg 21/01/2011 07:59



Tu y étais, j'en suis sûr.


Bonne journée