Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Oh boy!

Jaesung-Lee1.jpg

Il y a un paradoxe réjouissant chez les femmes aux cheveux courts, c'est qu'imaginant bouleverser leur apparence, elles ne font que renforcer leur véritable nature. Pour certaines la féminité sera exacerbée par cette jolie petite tête qui mettra en valeur de manière inattendue leur regard et la finesse de leur cou. Pour d'autres l'ambiguité sera totale et leur désir d'apparaître sans genre défini sera exaucé.

Dans l'esprit de beaucoup encore, couper ses cheveux courts serait une façon de modifier son caractère, de gommer plus ou moins une féminité et d'entrer dans un personnage nouveau. C'est une erreur! Une confusion entre la cause et l'effet. C'est le caractère qui détermine l'envie ou le besoin d'avoir les cheveux courts, pas l'inverse.

Le masculin et le féminin n'y peuvent rien. Rahan avec sa coupe au carré façon Amanda Lear n'a rien d'une minette et Natalie Portman le crâne tondu n'en devient pas plus virile...

Ainsi la crainte de perdre sa féminité apparait clairement infondée pour celle qui en est incarnée, quant au "tomboy", désolé, mais les cheveux longs ne lui donneront pas l'allure d'une poupée Barbie ( cf: Rahan plus haut... non j'déconne! ).

La réalité c'est que les cheveux courts finalement donnent l'accord parfait, révélant le tempérament, le caractère et la nature profonde de celles qui l'osent.

 

photo: Jaesung Lee

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Flo 06/02/2014 19:10

Et oui ; ) d'ailleurs je sors de chez Orlando : D

jeaneg 06/02/2014 19:16



Oh boy!!



Flo 06/02/2014 18:56

Tellement vrai ! ; )

jeaneg 06/02/2014 19:02



Tu sais de quoi tu parles Flo