Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Ocre

Nadal-Images1.jpg

Bien sûr le clair obscur et cette vision chaleureuse. Bien sûr ces ombres et ces lumières, cette vallée comme le Jourdain de la Terre Promise. Bien sûr cette couleur comme le sol rouge d'une savane... Mais le désir d'embrasser cette peau duvetée, soyeuse et d'aller là où la main un instant avant, s'est posée avant de remonter, soulevant et ébouriffant les cheveux courts, faisant entrer la lumière, mettant en contre-jour chaque cheveux, illuminé comme un buisson ardent... Le parfum et l'odeur, la tiédeur et l'infinie douceur et l'envie à son tour d'empoigner la chevelure et de soulever le rideau que l'on peut à peine agripper, pour y déposer des baisers, le nez dans la toison et sentir la chair, si tendre, se hérisser et trembler... Se laisser submerger par un bonheur étrange et souder son corps au rythme des respirations.

Et cette pointe, coquine, comme une indication à suivre le sillon qui plonge vertigineusement vers la croupe, y voir le danger et céder au tendre guet-apens...

 

Photo: Nadal

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :