Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Nous étions roi et reine

davisayer-copie-1.jpg

A quoi cela sert-il de pleurer sur le passé? Ce qui a existé ne peut plus être nié... mais ça lui fait mal. Même les moments heureux, les seuls qu'il veut garder, martyrisent son coeur.

Il semble voûté mais ne sanglote pas, juste peut être une poussière dans l'oeil, de temps en temps. Avec cette photo c'est un pan de sa vie qu'il tient entre ses doigts. Une époque où elle et lui étaient les maîtres du monde. S'il se laisse aller à la nostalgie, il peut parler d'elle des heures, de son âme comme de son corps. Lorsqu'il plongeait dans son regard, il y voyait tout ce que lui-même portait dans le sien, plus que l'amour, l'admiration, la confiance, le désir... la crainte. Celle de voir cette bulle éclater. Ils ont couru pour tenter de vaincre le temps, se sont aimés plus que de raison.

Mais dès le premier jour le mal était là, si bien que quoiqu'ils fassent elle s'en allait inexorablement...

Il a assez d'amour aujourd'hui encore pour ne pas avoir besoin d'en chercher. Elle a rempli sa vie en faisant de lui son roi... Mais Dieu que c'est dur de vivre sans elle. Comme un amputé qui retrouve parfois au bout de ses doigts ce que touchait sa main emportée, il ressent encore la tiédeur de son corps, de sa peau, de ses lèvres... Ses mains font les gestes, comme un mime, dans l'espace, il ébouriffe ses cheveux courts et caresse sa joue. Ensemble ils étaient tout, seul il n'est plus rien, juste un mortel désespéré qui songe parfois au temps où ils étaient roi et reine...

 

Photo: Davis Ayer

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Estelle 22/01/2012 11:51

Tu me met encore les larmes aux yeux... (la dernière fois, c'était avec "un coeur s'est brisé")
Je ne sais pas si on se sent plus vivant, ou plus mort, quand on ressent ça face à ce genre de récit.
Ceci dis, c'est un plaisir de voir cette harmonie entre le texte, la musique et la photo. Donc merci.

jeaneg 22/01/2012 11:56



Ca me fait plaisir que cela te touche et je suis très reconnaissant que tu me le dises.


Donc merci! 



Catherine 21/01/2012 05:18

Je ne me fatigue jamais de tes histoires, si touchantes et vibrantes, parfois elles me font sourire... parfois grincer des dents :), mais résolument je ne peux passer une journée sans vérifier si
tu as ajouter un article.
Bravo pour ce texte de valeur !

jeaneg 21/01/2012 07:51



Merci, c'est tellement gentil.



laurenalla 20/01/2012 23:18

On a tous souffert d'amour, mais comme on dit plaie d'amour n'est pas mortelle (en général)! Je pense qu'il y a toujours quelqu'un pour nous quelque part...et qui sera l'élu(e)!
Bonne nuit

jeaneg 21/01/2012 07:53



Je crois que ce sont les plaies d'argent qui ne sont pas mortelles.... Mais que des plaies d'amour on peut mourir, réellement...



Flo 20/01/2012 18:29

Merci Jeaneg !! Si sa continue tu va me faire rougir : D

Flo 20/01/2012 17:52

On ne ressort jamais indemne d'une telle histoire d'amour, quand cette " passion " nous fait vibrer , on se sent fort puis quand elle s'arrete on ére sans but ..

Trés beau texte Jeaneg , ton écriture me transperce ..
Je vois que ton blog s'est offert un nouveau look tout rouge : D Trés élégant ..
De mon coté j'ai procéder à quelques changements sur mon blog aussi( une semaine et deja des changements ! Allo Frida ? : D )

jeaneg 20/01/2012 18:01



Une semaine déjà.... Et plein de choses nouvelles. Il faut visiter ce blog!


http://www.mistinguettelacoquette.over-blog.com