Non mais franchement!

Publié le 9 Juillet 2012

lady-hunz.jpgIl était pourtant tout à fait improbable que je m'arrête ce matin dans l'épicerie de monsieur Momo. Cependant, sur le coup de 11 heures, une sournoise envie de melon m'a poussé vers son étal. Hasard ou destinée...?

L'épicier, d'ordinaire si calme et pondéré, vociférait devant un parterre de ménagères qui attisaient sa diatribe par des hochements de tête ou des onomatopées en forme de soupirs de désespoir. Apocalyptique! 

Je tentais de me faire tout petit, le nez masqué par un cavaillon de bonne taille, mais le père Momo, voyant enfin un congénère, me pris à témoin, ce qui eut pour conséquence d'attirer sur moi les regards de l'assistance.

Ne me restait plus qu'à m'enquérir des raisons de la colère du bon monsieur Momo. Je n'eu même pas à demander... "Non mais franchement, vous allez pas m'dire que c'est pas normal pour une fille de son âge... Ah c'est pas comme ça qu'elle va s'trouver un homme à marier, c'est sûr! Déjà qu'elle met jamais des robes et des trucs jolis, voilà qu'hier elle me revient à la maison avec les cheveux coupés comme un garçon. Et sa mère, ben elle dit rien, elle trouve ça joli! Vous allez pas me dire non?..."

Evidemment je sentais bien que le vieux cherchait mon soutien inconditionnel et que les ménagères n'en attendaient pas moins.

"Mais elle a quelle âge votre fille? " dis-je, innocemment.

"....??? Ben 19 ans... Je crois... " ... et là j'ai bien vu qu'outre le marchand des quatre saisons ne voyait pas le rapport, les harpies autour de lui commençaient à froncer le sourcil. 

" Oh vous savez, faut pas dramatiser les choses comme ça... Ce ne sont que des cheveux après tout, ça repousse..."

"Ah parce que vous trouvez que les filles qui se coupent les cheveux comme des garçons c'est normal vous?"

A ce moment précis, j'ai pris une longue respiration...

"Oui"  Silence de consternation. Le public ne m'étant pas acquis, il était inutile de tenter une conversion. J'ai reposé ma cucurbitacée et me drapant virtuellement dans mes convictions, j'ai quitté la scène dignement.

L'épisode cependant m'a fait mesurer à quel point certaines mentalités étaient restées au point mort, ancrées dans des schémas qui dataient au moins du début du siècle dernier... Courage!

 

Photo: Flickr     

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :