No regrets

Publié le 18 Novembre 2010

frankie sandford 2933513Pas mal de temps avait passé, et Laora avait persisté dans cette nouvelle allure. Bien sûr le charme opérait toujours, une belle fille comme elle pouvait tout se permettre. je crois que je l'aurai aimée, même rasée comme un Marine US... Ah non! Là c'est un mauvais exemple, euh plutôt...Même avec un chignon à la Pompadour...Enfin, faut voir... Bref! Elle semblait n'avoir aucune nostalgie de sa chevelure cascadant sur ses épaules.

Laora "- Tou sais cherido, jé crois ché jé comprends ton obzézione por lé chévé courts.

Moi - Hummmm...M'étonnerait.

Laora - Ma si! Moi jé peux plou m'en passer...

Moi - Oui mais toi, bella ragazza, c'est un plaisir comment dire...Esthétique. tu aimes parce que tu te trouves belle ainsi, cela révèle une nouvelle facette de ta beauté, tu es plus libre, peut être plus toi même en fait.

Laora - Si, c'est vrai, ma céla m'essite aussi quand jé souis la tête penchée et ché lé barbieri il me coupe la nouque...

Moi - Non mon chevreau des Abruzzes, ce qui t'excite c'est la perspective des caresses que tu auras à ton retour, c'est le sentiment d'être tellement sexy et irrésistible, peut être.

Laora - Ma jé t'assoure, quand jé passe mes doigts sour les chévé tondous derrière ça mé fait les frizzones.

Moi - Eh bien... Tu n'aurais sans doute jamais connu ça sans le coup de folie de l'autre soir avec Frida...

Laora - Tout ça c'est à cause dé toi darling" Dit-elle en éclatant de rire

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :