Net et précis

Publié le 5 Mai 2012

arizona-muse.jpg

Il existe chez moi une sorte de fascination pour ces modèles aux cheveux lisses et à la coiffure sophistiquée. Un peu héritières des "flappers" des années 20, elles ont la coupe stricte qui, malgré leur modernité, me fait immanquablement penser à Louise Brooks ou à Mildred Dixon. Tout est dans la précision du coup de ciseaux, dans la netteté du tracé, imposant un entretien fréquent si l'on veut garder à l'allure qu'on se donne toute la saveur qu'elle inspire. 

La matière, par ce traitement un peu sévère, trouve à mes yeux une beauté différente, comme un rideau de soie provoquant des reflets nouveaux à chaque mouvement. Et l'attention portée à ce qu'aucun cheveux ne dépasse, ne serait-ce que d'un demi millimétre, de cet ensemble parfait, traduit l'importance que l'on porte à la sophistication de son style. Tout est dans le style! Pourtant quoi de plus basique? Un coup de ciseaux, droit tout autour du col et voilà les cheveux courts, ni plus ni moins que ceux d'une pauvresse conduite à l'échafaud. Cela pourrait être triste et sans saveur? Eh bien pas pour moi. Ce cou, nu, dévoilé, élève la tête, donne de la noblesse à son port. L'androgyne s'en trouve plus ambigue, le femme fatale plus mystérieuse. Une frange l'accessoirise, la nuque rasée la pimente... Il n'en faut pas plus pour m'emporter dans des rêves d'Orient.

 

Modèle: Arizona Muse

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :