Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Moïra - chapitre 2


Nous filions à bonne allure sur l'E73 en direction de la côte. La Neretva à cette saison était plutôt basse et donnait encore plus de relief à la vallée. En rien de temps nous serions à Dubrovnik.
Moïra semblait perdue dans ses pensées. Elle avait quitté ses vêtements militaires et m'était réapparue en pantalon de cuir et débardeur, son blouson sur l'épaule. Ses cheveux noirs encore humides étaient coiffés en arrière, dégageant son visage et ses oreilles. Un trouffion avait cru sans doute la séduire en proposant de l'aider à porter son sac de cordura noir et l'avait accompagné jusqu'au coffre de la BMW. Elle l'avait gratifié d'un joli sourire qui sûrement peuplerai les nuits du gars pendant longtemps.
Elle jeta un oeil sur sa grosse montre FieldOps:
-" A quelle heure est l'avion?
- Il est à disposition, nous pourrons décoller dès notre arrivée...
- Super! Laissez moi 1/2 heure en ville. Le temps de me faire couper les cheveux.
-...."  La requête me laissa sans voix, un instant.
-" Ok, tout ce que vous voulez." Bizarrement, cela la rendait à mes yeux plus humaine, plus accessible. Elle m'aurait presque impressionnée sinon.
Il n'y avait rien à faire. Nous avions décidé de ne pas parler avant d'être dans l'avion. Sauf à nous inquiéter de la pluie et du beau temps...
Je me suis penché en avant vers le chauffeur pour lui signifier que nous allions en ville avant l'aéroport. Je n'arrivais pas à me concentrer sur autre chose que la présence de cette femme à côté de moi. Il y avait tellement de questions que j'aurais aimé lui poser. Mais il fallait rester professionnel. Pas de détails avant d'être dans l'avion.
Après deux heures de route nous arrivâmes à Dubrovnik. Le chauffeur nous conduisit sur Iza Grada, le boulevard qui ceinture la vieille cité, jusqu'au Hilton. En sortant de la voiture Moïra lança:
-"Je vous retrouve dans 1/2 heure au bar!" Ce n'était pas une proposition, c'était une consigne. Je la suivi du regard, admirant son allure souple et sportive et décidais de me rendre au bar du Hilton sans attendre.
Dans le hall, avant la réception, je l'aperçu, déjà installée sur le fauteuil dans le salon des hommes. Cette vision me troubla encore plus s'il le fallait.
Je venais tout juste de terminer mon caffè latte lorsqu'elle me rejoint, rayonnante, la main gauche caressant sa nuque :
-" Merci de m'avoir attendue.
- Vous désirez boire quelque chose?
- Merci, non! Allons y" Et elle fit volte face, filant déjà vers la sortie. Je me serai damné pour pouvoir, moi aussi, passer la main sur cette nuque fraichement tondue...
chinese
A suivre...
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

pepcile 06/01/2010 17:59


l idèe m deplait mais pas l choix hein!? c toi qui ecrit ;-)


jeaneg 06/01/2010 18:15


Ah c'est encourageant!


pepcile 06/01/2010 13:06


La Moïra est la loi de partition qui impose à chacun une part de bien et de mal, de fortune et d'infortune, de bonheur et de malheur, de vie et de mort, qu'il est du devoir de l'individu de
respecter. On va parler Destin alors ?! comme quoi les zistoires de cheveux mènent à tout...


jeaneg 06/01/2010 17:10


Bien vu Pepcile! Je crois que c'est elle qui va distribuer les cartes...