Moïra - chapitre 7

Publié le 16 Mars 2010

tumblr kz563jJ5WP1qzcn63o1 500
-" Tu sais, je vais partir" Dit-elle. Je l'avais à peine entendue, j'étais trop absorbé par la vision de cette nuque fine où les cheveux tondus avaient la texture d'une moquette rase. Elle avait ôté son t-shirt pour rester en soutien-gorge sous la cape du coiffeur. Dans ce coin des Caraïbes, les coiffeurs avaient l'habitude des clients un peu dénudés. L'échoppe était toute en bois peint, ouverte aux quatre vents, la climatisation assurée par la brise de mer.
Elle m'avait entraîné avec elle, dans son rituel capillaire. J'étais resté fasciné par l'ascension de la tondeuse mécanique dans les cheveux soyeux, le petit coup de poignet du coiffeur et les mèches tranchées qui glissaient presque à regret sur la cape de nylon. En rien de temps Moïra avait retrouvé sa nuque d'éphèbe et son allure de collègien. Mais cette fragilité n'était qu'apparente. La réalité était un corps musclé et terriblement affûté. En se débarrassant de la cape, elle se frotta le cou, chassant quelques cheveux coupés et me lança:
-" Tu m'as entendu?" Elle endossa son t-shirt et paya sa coupe. Je l'entraînais par le coude vers l'extérieur.
-" C'est de la folie, tu le sais?
- J'ai bien réfléchi...
- Ils ne te laisseront pas faire. Tu leur appartiens, ta vie leur appartient.
- Oui, ma vie, tu l'as dis.
- Tu ne vas pas....
- Si!
- Bon sang Moïra! Ce sont des meutes de tueurs qui vont te chercher. Tu ne pourras pas leur échapper si facilement...
- Personne ne me poursuivra, puisque tu vas me tuer...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires, #Moïra

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :