Moïra - chapitre 11

Publié le 19 Avril 2010

437899515 68f80980bc bIl avait fallu inventer un nouveau prétexte pour justifier les 24 heures de transit en Californie. Qu'importe, je n'étais pas à une embrouille près, et la perspective de cette école buissonnière me plaisait terriblement. Je m'attendais à une surprise, mais lorsque le taxi me déposa devant le 15322 Antioch St, un large sourire me vint aux lèvres. L'adresse n'était pas autre chose qu'un barbershop tenu par un couple de chicanos. J'ai eu beau cherché, il n'y avait pas d'autre entrée. En pénétrant dans le salon je m'attendais à trouver mon amie installée dans un fauteuil mécanique, en train de se faire coiffer...Le coiffeur me regarda de travers, suspectant que je pourrais lui apporter des ennuis. Comme convenu je lui glissais à l'oreille :" Looking for good karmha", sorte de sésame que m'avait confié Moïra avant de quitter Mexico City. Le barbier s'approcha d'un de ses tiroirs et sembla fouiller sous la console qui courrait le long du mur. Puis il revint à son client comme si de rien n'était, m'observant à la dérobé à travers le miroir. Soudain, le frigo au fond du salon se mit à bouger et s'avança sur le carrelage noir et blanc. Et Moïra apparue. Pantalon de cuir et débardeur blanc. Cela me rappela la Bosnie, où je l'avais rencontrée la première fois il y a ...bien longtemps déjà. Elle me fit signe de la suivre et nous nous engouffrâmes derrière le frigo, qui obstrua de nouveau le passage aussitôt. Un couloir sombre sur quelques mètres, pour déboucher dans un bureau plutôt vaste et étonnamment éclairé. Un mur entier n'était fait que d'un miroir sans tain qui permettait de voir l'intérieur du salon de coiffure.

"- Tu te rinces l'oeil je vois.

- Incroyable cet endroit, non?

- J'avoue..."

Elle m'entraina vers le canapé qui meublait le mur en face et entreprit de défaire mon pantalon. Cette ambiance était irréelle. J'avais le sentiment d'être observé par la fillette et les deux hommes en train de se faire couper les cheveux devant moi.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires, #Moïra

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Catharsis 21/04/2010 18:21


Et Moïra apparue. Pantalon de cuir et débardeur blanc.

Et la photo, elle est où? A ce stade, je veux voir!


jeaneg 21/04/2010 19:08



Aaaah! La vie est un parcours de frustrations.... Hein?



Pepcile 21/04/2010 08:27


J'adore le carrelage, qui devait trèèèès bien aller avec le panta cuir et le débardeur blanc de Miss Moïra. Jamais fatiguée elle, hein ?!


jeaneg 21/04/2010 08:31



On pourrait penser qu'elle passe son temps à ça, en effet...