Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Mimétisme

Victoria-Leites.jpg

 

Parfois la fusion est telle que le mimétisme est total, ou presque. Comme une lame d'acier damassée, les corps se lient, se mèlent, s'enlacent et ces deux coeurs qui s'aiment finissent par se ressembler jusque dans le physique. Plus personne ne sait qui de l'une s'est fondue dans l'autre. Laquelle fut la première à couper sa frange ou dégager ses oreilles, découvrant chacune en l'autre ces détails, comme cette pointe de cheveux qui ponctue leur nuque étroite...Elles connaissaient leur corps androgyne, seins menus et pomettes hautes, mais cette coupe de cheveux c'est l'ingrédient qui les transforme l'une en l'autre, âmes jumelles, étranges schizophrénes

 

Photo: Victoria Leites

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

bizzie 07/11/2010 18:43


Elles sont superbes !


jeaneg 07/11/2010 19:18



Je suis d'accord!!



Louve 07/11/2010 13:42


Baaah moi, ce genre de détails m'émeuvent...
Dommage que je soit si tête en l'air et que je le dise avec des fautes.... Pffffff..
Je m'en rends compte après coup et parfois, ça me désespère! :o(


jeaneg 07/11/2010 16:30



Je ne sais qui ( sans doute un âne) a dit que l'orthographe est la science des ânes. Cela signifie sans doute que pour exprimer ce qui vient du coeur pas besoin de sans faute, l'essentiel est
l'expression. Ainsi donc ne sois pas désespérée Belle Louve



Louve 07/11/2010 10:35


Jolie photo..
Ces cous graciles, je trouve ça très sexy....
Bon dimanche Jean!
Bise


jeaneg 07/11/2010 10:57



Apprécier ce genre de détail relève d'un certain raffinement...


Bonne journée Belle Louve



french onion 06/11/2010 20:25


Un texte subtil et une photo troublante.
Par contre, n'ayant jamais été emportée par le vent de la passion ,je ne peux qu'imaginer à travers cet écrit la folie douce qui s'empare de deux coeurs qui battent à l'unisson et se fondent dans
le mimétisme.


jeaneg 06/11/2010 22:53



L'imaginer, c'est parfois le vivre, de façon idéale. Et puis c'est aussi, croire que c'est possible



Catharsis 06/11/2010 17:06


Avec sa teinte bleutée, cette photo est superbe et tu décris parfaitement la fusion étrange qu'elle expose...


jeaneg 06/11/2010 22:49



Content que tu sois passé par là...