Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Médiévale

heather.jpg

Il y a des périodes comme ça ou certaines choses reviennent dans l'air du temps. Et à chaque fois, ces choses sont réinventées par la nouvelle génération et cela prend tout de suite une autre dimension. 

Evidemment aujourd'hui, plus rien à voir avec ce qui fut non pas un style mais une habitude, prise par les hommes d'armes du XVeme siècle, de ne garder leur cheveux que sur le sommet du crâne pour avoir un certain confort sous leur casque et de raser tout ce qui en dépassait. Non, plus rien à voir...

Parce qu'en général, lorsque les femmes s'approprient des symboles masculins, cela prend tout de suite une allure infiniement plus chic. Aujourd'hui c'est le retour de la coupe au bol. Ça séduit, ça plait, c'est sexy... et on ne sais pas d'où vient cet engouement. Il y aurait bien une piste, à considérer que le plaisir rencontré par certaines à contraster leur chevelure entre long et extrêmement court depuis un certain temps à finalement amené tout naturellement à reprendre ce style? 

Peut importe après tout! Ce que j'y vois c'est juste un style merveilleusement androgyne, juvénile et définitivement féminin, une coiffure qui selon les variations qu'on lui donne, confère à celle qui l'adopte une sorte d'éternelle adolescence, un parfum de joli "garçon manqué"

 

Photo: Lucas Passmore

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

AGARIC 30/10/2015 13:08

Merci pour vos sélections de photos, Jeaneg, elles sont très belles. Beaucoup de ces visages sont ceux de l'Ange, de la "Princesse absente"... Ils sont parfaits, ainsi que les nuques et les dos, appelant d'indicibles caresses.
Oui, Jehanne assurément était coiffée au bol, assez dans l'esprit du film de Besson, à la différence qu'elle était brune, comme le confirment les témoins du temps (procès de réhabilitation) et les cheveux retrouvés dans les cachets de cire des lettres envoyées par la Pucelle. La plus belle et sans doute la plus vraisemblable représentation de celle-ci est due au ciseau de Barrias et se trouve sur la colline des Aigles à Bonsecours, à Rouen.
J'ai vu récemment, sur une chaîne télé, au soir du 20 octobre dernier, dans un magazine de mode, un très beau mannequin suédois, installée à Paris, coiffée "au bol", cheveux bruns. Impossible de retrouver ce visage... dommage. Peut-être l'avez-vous vu ?
Je viens de découvrir votre site et me propose de m'y attarder ! Vous avez le regard et la plume "justes", ce qui ne court pas les rues...
Vous trouverez sur mon blog "LE TEMPS REVIENT" une fille aux cheveux courts: Marie-France GAITE (alias Gribouille), qu'un Ange, a emporté bien jeune sur son aile. Comment ne pas penser à elle et à Jehanne en regardant certaines de vos photos ?

tetue 04/03/2014 22:38

Je mets à jour au fil de l'eau, mais cet ajout est effectivement récent. Voir aussi : http://www.jeannedomremy.fr/S_Questions/visagedejeanne.htm

Ton modèle n'est pas sans rappeler la coupe de Milla Jovovich dans le Jeanne de Besson, que j'ai revu dernièrement :)

jeaneg 04/03/2014 23:30



C'est vrai! De ce point de vue, la coupe de Jeanne et le soin apporté aux coiffure dans le film de Besson son remarquables.


C'est agréable Romy de te savoir toujours là 



tetue 03/03/2014 15:59

Joli, très joli ! J'étais justement en train d'étudier cette coupe, ce week-end, qui fut aussi celle de Jeanne d'Arc (assez bien représentée dans le film de Luc Besson), donc voici le portrait
reconstitué (en bas de page) : http://www.tetue.net/?article111

jeaneg 03/03/2014 16:47



Excellent article, je m'en souviens. Tu l'as mis à jour non?


http://www.tetue.net/?article111


Il y a en effet peu de chance que Jeanne d'Arc ait eu une autre allure que celle des hommes d'armes de l'époque.