Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Médecine douce

Pour tout dire, j'étais plutôt guilleret ce matin en allant à ma consultation hebdomadaire. Au début je ne savais pas trop expliquer cette joie de vivre qui me transportait, la prenant simplement comme elle venait. Il faisait beau, j'étais en avance et je passais par le parc. Et puis là, subitement, je compris au moins une des raisons qui me faisaient voir la vie en rose. En effet, et d'après mes calculs, nous entrions dans la période, la fenêtre spatio-temporelle, le créneau à partir duquel je pouvais espérer que Frida allait retourner voir son petit coiffeur chéri et poursuivre son exploration, sa démarche scientifique intitulée: "Vis ma vie de femme aux cheveux courts". Ou tout au moins faire entretenir sa nouvelle coupe au carré tellement académique.
Je fis mine bien sûr de m'en désintéresser complètement en arrivant à son cabinet. Un aboiement m'invita à entrer. J'avoue que la première fois ça surprend. Moi même je m'attendais à voir un berger allemand attaché au pied du bureau ou maintenu en laisse par garde casqué...Derrière son paravent Frida se lavait les mains. Je m'allongeais sur le chesterfield qui commençait à avoir la nostalgie des jours meilleurs, et entamais une conversation en mode " banalité":
Moi- " Euuuuh Quoi d'neuf doktor?
Ma Psy- Eh pien zét à fous te me le tireuu. Chais ein zurbrize bour fous...
Moi- Ah oui?" Dis-je négligeamment, alors que Frida entrait dans mon champs de vision....
-" Nom de dieu de bordel de merde! Dok? Waouuuu!" Et là je découvre Frida que je pouvais encore imaginer il n'y a pas si longtemps encore, en culotte de peau, en train de servir des citernes de bières à Munich, vêtue d'un costume sombre, le col du chemisier relevé et ses cheveux blonds, légèrement plus foncés, taillés à la diable façon Tilda Swinton. Autant vous dire que la transition est brutale.
Ma Psy-" Che zafais ke zela fous blairez, ahahaha! Tebuis ke fous me barlez te jefeux gourts, che droufe dreze amuzant zette itée. Et che tois tire ke fous m'affez miz l'eau à la pougeu. Alors ch'ai temanté à mon gouaffeur t'y aller vrango, et kom fous foyez le rézulda n'est bas mal, nein?"
J'en avais le souffle coupé. La Walkyrie s'était muée en couverture de magazine. Je découvrais ( avais-je pris le temps de le voir les fois dernières?) une Frida aux traits plutôt fins malgré sa charpente tyrolienne. Son air malicieux ajoutait à ce charme nouveau...
Moi-" ......
Ma Psy- Eh pien fous ne tite rien? Bour ma bart che toiz afouer ke chais peaukoup abrézié, et tebuis che ne me laze bas te klizer mes toigueteu à drafers mes jefeux. Zurdou là où ils zont dontus.
Moi- Est-ce que par hasard vous pensez que cela vous aide à comprendre le trouble qui m'étreint,  ou bien avez vous fait cela juste pour me torturer davantage?.
Ma Psy- Fous foulez tire ke zela me rend téziraple à fos zyeux? Bourkois tonc ne l'étais-che bas aubarafant?
Moi- Bon sang d'bois! Vous avez raison dok.... Avant je ne vous voyais pas.
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

mutuelle chomeur 16/11/2009 09:14


merci pour cette article
bonne continuation et a bientot


pepcile 12/11/2009 21:37


"voulez vous me torturer davantage"...
Mince alors, mais moi ma psy (cheveux mi longs, cela pourrait être une fatale erreur...) elle me fait un bien fou !
Moi je m'y vois chez ta dok prussienne aux allures d'héroïne de Corto maltaise...tu écris merveilleusement souple et fin.


jeaneg 12/11/2009 22:37


Héroïne de Corto Maltèse....Mais oui bien sûr!
Question souplesse et finesse tu n'es pas mal non plus


bizzie 12/11/2009 17:55


ché zui zour ke tou loui a tapé dans l'oeil! ^^