Mea culpa

Publié le 20 Mars 2012

twins1.jpg

Je crois que c'est de ma faute. Évidemment, je ne pouvais pas impunément évoquer à longueur de page les femmes aux cheveux courts et la délectation que provoque en moi la vue d'une nuque élancée et parfaitement taillée sans drainer un cortège de vieux mâles fétichistes et libidineux que j'imagine la lèvre baveuse dans l'obscurité de leur caverne, guettant l'image ou le mot qui saura exciter leur carcasse.

Bon, oui je sais! Je force un peu le trait et puis après tout je serai bien mal venu de reprocher quoi que ce soit à qui que ce soit. Le monde est fait de diversités et ce cortège là ne fait de mal à personne... Mais c'est ma faute aussi, je le répète. J'ai fini par glisser insensiblement vers une admiration de la coupe de cheveux plutôt que de la femme aux cheveux courts, je m'en rend compte, et ce faisant j'ai vu les hommes prendre la tête du peloton de visiteurs, petit à petit, mais inexorablement...

C'est sans doute pour cela que ça me rassure quand les visiteuses sont plus nombreuses que les visiteurs. Je ne les soupçonne pas, elles, d'être fétichistes et inconfortable avec ce goût immodéré des cheveux courts. Pourtant je me trompe, je le sais, même si je sais aussi qu'elles sont bien moins nombreuses dans cet état là que les hommes.

Bref! Le seul fétichiste ici est le pauvre gars qui est aux prises avec Frida et Laora de temps en temps dans son feuilleton psychothérapeutique, essayant de mettre au jour toutes les pistes possibles pour redonner de la confiance à ceux ( ou celles ) qui sont encore mal à l'aise avec ça.

Cependant un truc me gène un peu... C'est quand mes rencontres de blog héritent d'un ou deux de mes lecteurs qui tout à trac se lancent sur leur blog dans un commentaire un peu lourdingue concernant leur coupe de cheveux. Transposé à une libido "normale" ça se rapproche assez du sketch des Inconnus et ça pourrait se traduire par : "Ingrid, est ce que tu baises?"

Bon alors restons calme, buvons frais, tout le monde ici est le bienvenu et je vais faire mon possible pour redonner à ce blog un peu de dignité, de classe et de glamour.

Et si j'illustre cet article par cette photo des soeurs Hoeper, c'est à dessein, pour rappeler que j'aime aussi une belle chevelure, longue, saine et entretenue, parce que ce qui me séduit chez les femmes aux cheveux courts c'est avant tout la femme et que celle-ci, quelque soit la longueur de ses cheveux, ait la capacité de faire ses propres choix.    

 

Photo: Neele et Inka Hoeper par Maria Mölko

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :