Marie Do

Publié le 22 Janvier 2011

tao-okamoto.jpg

 

...Ce fut Marie la Tonkinoise,
Qui voulut faire notre bonheur,
En m'faisant passer sous la toise,
Dans l'vieux Cholon ou bien ailleurs,
Tu était rusée comme un homme,
Mais ton but j'l'voyais pas bien,
Avec ta morale à la gomme,
Au cours de la piastre à Nankin.

 

Marie, Marie-Dominique
Que foutais-tu à Saïgon?
Ca ne pouvait rien faire de bon,
Marie-Dominique,
Je n'étais qu'un cabot clairon,
Mais je me rappelle ton nom,
Marie-Dominique;
Est-ce l'écho de tes prénoms,
Ou le triste appel du clairon?
Marie-Dominique...

 

Extrait: "Marie Dominique" de Pierre Mac Orlan

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article

julie 22/01/2011 19:56


J'aime beaucoup la photo, le contraste entre la coupe enfantine et le regard qu'elle a, qui est tout sauf enfantin :)

Sinon, je viens de remarquer cette phrase : Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un
de l'autre.

Je l'adore, mais je vois mal le rapport avec les cheveux courts?


jeaneg 22/01/2011 21:01



C'est vrai, il n'y a pas de rapport avec les femmes aux cheveux courts. Encore que... Elle pourrait s'appliquer à quelqu'un qui parfois a pu se trouver différent des autres. J'en ai fait ma
citation préférée. Presque une philosophie...


Bonne soirée Julie



Razémylady 22/01/2011 19:21


Déesse de jade, une beauté !


jeaneg 22/01/2011 19:42



Le mannequin Tao Okamoto