Ma princesse Anne à moi

Publié le 9 Janvier 2010

Sabrina1954Mais aussi Sabrina, Holly, Regina, Eliza, tout ces rôles où la sublime Audrey Hepburn m'a fait rêver.
Tantôt cheveux courts, tantôt queue de cheval juvénile ou chignon sophistiqué, peu importe, elle demeurera pour moi une femme aux cheveux courts, un chic indémodable, une grace infinie et un regard chaleureux.
Ca commence vraiment avec "Vacances romaines" (Roman Holyday-1953- William Wyler) où la petite princesse se libère du carcan protocolaire et s'échappe dans les rues de Rome après avoir sacrifié ses cheveux longs chez un figaro local. Elle y gagnera un Oscar. Une autre fois elle sera soeur Luc et laissera couper ses cheveux devant la caméra dans "Au risque de se perdre" (The Nun's Story-1959-Fred Zinnemann)
Puis ce sera l'âge d'or, avec "Diamants sur canapé" (Breakfast at Tiffany's-1961-Blake Edwards) "Charade" ( 1963-Stanley Donen) et "My Fair Lady" ( 1964-James Cukor)...
CO57-CO65~Audrey-Hepburn-Posters











Les prétendentes à la succéssion sont nombreuses. Beaucoup ont du charme, beaucoup ont du charisme, beaucoup ont du style...Elle, avait tout cela.




Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :