Lorsque le sage montre la lune...

Publié le 11 Juillet 2012

Martina.jpg

Je crois que l'idiot c'est moi. On pourrait raisonnablement être transporté devant ce paysage où le calme et l'immensité invitent à la méditation. Martina s'est tournée vers le large et l'on devrait avoir envie de poser une main sur son épaule et venir à son côté pour partager le spectacle. Sans doute que cette communion serait possible avec n'importe qui. Eh bien avec moi non.

Devant cette perspective mon attention toute entière est portée sur cette nuque, ce cou à la fois fragile et charpenté, s'élevant des épaules délicates d'un corps gracieux. Et je reste fasciné par le dessin de cette coupe récente où l'implantation est presque effacée tellement les cheveux y sont courts. La peau même a ces différences de nuances que le soleil a pu marquer, halant les épaules et épargnant la nuque d'alors où les cheveux étaient plus longs qu'aujourd'hui. Et soudain ce corps féminin, élégant et discrétement paré, prend une allure troublante où se mêlent la force d'andros à la grâce de guné. Cependant elle est femme, absolument, magnifiquement et ses cheveux courts ne font que souligner sa fière élégance... et me fascinent.

 

Photo: La collectionneuse

Citation: "Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt." Confucius

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :