Les risques du métier

Publié le 26 Mai 2012

katherine.jpg

J'imagine facilement que lorsqu'on travaille chez Vogue US comme Katherine Bernard et comme d'autres "staffers", on NE PEUT PAS se permettre de ne pas être dans la tendance ou pire encore de ne pas avoir de style. Le style ça fait tout! Alors par la même occasion, le magazine en profite pour faire des articles sur ses collaboratrices qui, bien que méritantes à d'autres égards, ont quand même besoin d'un petit relooking.

Je veux croire qu'au moins on leur laisse le choix, encore que lorsqu'on voit la directrice de Vogue US on se dit que ça doit quand même marcher à la baguette dans cette boîte...

Toujours est-il que Katherine Bernard donc s'y colle et raconte son coup de coeur pour la petite tête de Jean Seberg. Ah la Nouvelle Vague et "Jène Louc Godarte" c'est plutôt culte chez les cousins d'Amérique un peu branchouille!

Reste que l'avant-après est sans appel, la jolie blonde branchée prend un coup de jeune, une allure, un style bien remarquable et que le résultat des courses est franchement une réussite...

 

L'édito de Katherine Bernard

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :