Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Les confidences de Laora

kate-ellery.jpgIl fallait battre le fer encore chaud. L'heure et le lieu étaient propices à toutes les confidences et Laora, les yeux fixés au plafond, se débattait avec ses démons...

Laora " - La prémière fois céla né m'avait presqué rien fait. Ma, c'est après quand jé vou qu'on sé moquait dé moi comme oune garçone qué j'étais malhoureuse. Après jé pleurais quand jé dévais aller chez le barbiere avéc mon père...

Moi - Et.... Est ce que depuis cette époque.... Ta libido.. Enfin je veux dire est ce que ta vie sexuelle en est affectée?

Laora -Bien sour... Ma jé né sais pas pourquoi ni comment. Ma cé vrai que j'ai toujours été attirée par les filles ou les jolis garçones ma toujours avé les chéveux courts. Et moi jé mé cachais toujours avé les longs chéveux. J'avais oune boule dans lé ventre quand jé voyais oune fille qué on coupait les chéveux et en même temps céla m"essitait beaucoup. Pareil pour oune garçon...

Moi - Bon sang chevreau, tu sais que je ressens les mêmes choses parfois. Si Frida ne m'avait rien dit, me l'aurais tu dit?

Laora - Jé né sais pas..."

Je sentais la belle ragazza troublée, encore hésitante, réalisant à peine qu'elle venait de livrer son plus grand secret. Je me suis redressé sur un coude, la tête posée sur ma main et j'ai caressé délicatement son ventre soyeux, sans rien dire, comme je savais qu'une parole à ce moment pouvait briser le charme...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :