Le vent tourne - Moïra

Publié le 11 Mai 2011

syb--par-p-renoux.jpgLes nouvelles n'étaient pas bonnes...

Moïra avait été arrêtée à Suvarnabhumi airport. Le mannequin qui l'accompagnait, encore effondrée, m'avait raconté la scène. Deux hommes en civil, sans doute des policiers du DSI, l'avait interpelée à l'embarquement. Peu de chance que cela soit directement lié au contrat qui l'avait amenée à Bangkok. Moïra, Dorothée pour elle, était restée très calme, l'avait même rassurée, expliquant que c'était sûrement une erreur et lui donnant mon numéro de téléphone à Paris . Elle avait averti le consulat et la mort dans l'âme elle avait quitté le pays laissant la photographe derrière elle. 

Mais je savais bien, moi, que dans notre métier les erreurs ne sont jamais sans conséquences, et les retours que j'avais de mes différents contacts contribuaient à noircir le tableau d'heure en heure. Dans notre univers trouble, Moïra était à la fois une pièce de choix et un simple pion. Elle n'avait fait que transiter au siège de la NIA avant d'être embarquée dans un vol spécial pour... Téhéran. Sans doute se trouvait-elle à cette heure dans une cellule de la prison d'Evin, avec une vue imprenable sur la cour et ces potences. 

Je n'arrivais pas à rester lucide. La rage plus que le chagrin ou le dépit m'étreignait. En fin de journée le coup de grâce. Moïra avait été vendue par les britanniques. En échange de je ne sais quelle information ils avaient livré celle qui depuis des années les avait reniés... Le vent tournait. Beaucoup parmi les amis des iraniens auraient des raisons de réclamer sa tête... Et les jours s'annonçaient douloureusement sombres. Pas question pour elle d'avoir la chance de passer pour une étudiante arrêtée par erreur et détenue abusivement. Le monde ne saurait rien de la vie de Moïra et moi seul pouvait encore tenter quelque chose pour la sauver. S'il y avait quelque chose à tenter?

 

Photo: Sybil Rondeau par Pascal Renoux

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires, #Moïra

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :