Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Le temps qui passe

bwje
 Sa peau est toujours aussi douce, à peine creusée ça et là par les sillons du temps. Il n'est pas son ennemi, juste un compagnon de voyage. Le témoin d'une vie. Elle avance avec lui, elle s'adapte, elle ne lutte pas. Elle a transformé sa coupe de garçonne en quelque chose de plus classique qui sied à sa maturité, mais n'en oublie pas pour autant les détails qui éveillent l'envie et le désir. Elle ose montrer sa nuque, la dévoile, la met à nu. Comme un petit plaisir personnel, sachant que d'autres aussi en profiteront. En paix avec elle même, assumer le temps qui passe la rend belle...

TheBigPineapple sur Flickr
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Audrey 19/05/2011 21:05


"En paix avec elle même, assumer le temps qui passe la rend belle." Cette douce phrase me fait penser à ma grand-mère, cette femme forte, chic et élégante en sa beauté naturelle. Elle a les cheveux
noirs, très courts, et qu'est-ce que j'aime la prendre dans mes bras et lui faire des bisous dans le creux son cou parfumé!

Très bel article, bonne soirée. Audrey.


jeaneg 19/05/2011 22:10



Quelle chance tu as Audrey de pouvoir profiter d'une belle grand mère comme la tienne. Tu lui rends bien hommage.


Bonne soirée



virginie 25/02/2010 15:38


Je n'aime pas le n° 5 de... !


virginie 25/02/2010 14:44


Que c'est joliment écrit...
Le temps comme compagnon de voyage, cela me plait bien moi qui justement commence le voyage avec le numéro 5 ! Et pas le parfum...


jeaneg 25/02/2010 15:28


Ben le parfum aussi, pourquoi pas?


Jean Jacques 24/02/2010 20:01


Et laisse toujours des traces.
jj@+ €€€


jeaneg 24/02/2010 20:31


Je ne sais pas comment interpréter ces quelques mots...Je le rattache à la fin du billet: "...Assumer le temps qui passe la rend belle..." Et laisse toujours des traces? C'est pas très
sympa... Et sinon je n'arrive pas à les ajouter à un commentaire... Bon je ne vois pas.
Enfin, merci quand même Jean Jacques...


bizzie 22/02/2010 14:16


"avoir le temps comme compagnon de voyage, comme témoin de vie"...c'est bien tourné ;)
Douce sérénité, j'imagine sa beauté !


jeaneg 22/02/2010 16:44


Oui on peut imaginer à partir de cette épaule ou de cette nuque, ou même de cette main posée sur la tête....