Le temps n'est rien

Publié le 10 Mars 2012

Le-21eme-ArrondissementBrigitte-Herskind-Copenhagen-K-New-Y.jpg

Bien sûr le temps file, comme une poignée de sable dans les doigts. Elle s'en arrange, cache un peu ses cheveux gris dans une blondeur de bon goût, mais ne renonce pas à les couper, toujours aussi court. C'est ainsi qu'elle se reconnaît. Ses enfants ont vingt ans, pourtant ses rides ne sont que celles du bonheur qui a plissé sa peau pour souligner son sourire. L'âge lui importe peu. Il ne décompte pas le temps qui reste mais témoigne juste de la richesse de sa vie. D'ailleurs pourquoi serait-elle inquiète? Dans la rue tous les hommes lui sourient, même ceux qui pourraient être ses fils, séduits par son charme, son élégance, son allure, l'audace de ses oreilles nues et de sa nuque dégagée, peut être aussi.

Cette plénitude lui vient sans doute de n'avoir jamais renoncé, à rien, depuis le jour où elle a décidé d'être elle même, où elle s'est acceptée, s'est attendrie sur ses défauts, les apprivoisant comme autant de compagnons de route. Aujourd'hui plus qu'hier et encore moins que demain, elle sait recevoir l'amour qu'on lui témoigne et s'aimant elle même à son tour, elle sait rendre toujours plus aux autres. C'est toujours ainsi. C'est universel. Ainsi le temps n'est rien...

 

Photo: Brigitte Herskind

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :