Le Sud

Publié le 16 Février 2014

saver_ag.jpg

C'est sans doute parce qu'il y a dans mon sang du sel de la Méditerranée que je suis toujours sensible aux cultures de tous les pays qui la bordent. Je ne peux pourtant pas dire que l'image de la femme y soit idéale mais je sais que malgré les apparences, elles ont bien plus de pouvoir qu'on ne l'imagine.

Là bas plus qu'ailleurs, il faudrait davantage d'audace et de courage pour rompre les traditions et surmonter les tabous. Pourtant les envies doivent bien être les mêmes, alors comment ça se passe?

Eh bien comme ailleurs je suppose, il faut que certaines s'exposent pour insufler du courage aux autres. Il faut aller jusqu'à la rupture pour avancer vers la liberté, si on la veut.

Passée une certaine lattitude aux alentours du 40ème parallèle, voir une femme aux cheveux courts dans la rue est presque aussi rare que trouver un brin de muguet dans le Neguev...Culture, tradition, religion... Nous même on a parfois du mal , alors?

Pourtant une légère brise commence à souffler, un vent de progrès qui nourrit l'espoir... c'est pour bientôt.

 

Photo: saver_ag

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article