Le soir

Publié le 13 Juin 2011

jonathanaddie.com2.jpg

Le calvaire se trouve au sommet du petit parc qui surplombe le port. Elle vient là souvent, voir le soleil s'engloutir à l'horizon. A cette heure tout s'apaise, le vent tombe et les rayons sont encore chauds. La lumière glisse dans ses cheveux de feu des reflets d'automne. Quand elle ferme les yeux elle aime imaginer ce que pourrait être sa vie. Sans doute la voit on mariée à un de ces pêcheurs, solide et fier. Sa mère lui dit toujours : "Comment veux tu plaire aux garçons avec tes cheveux si courts..." Bien des fois elle a failli prendre la perche et répondre qu'elle se moquait pas mal des garçons. Mais elle savait que personne ne comprendrait. Non, quand elle ferme les yeux elle se voit dans une grande ville avec une femme, grande et belle, avec des beaux cheveux, longs, mais pas trop. Et la tiédeur des rayons du soleil couchant est comme une caresse sur sa joue, de ses doigts, longs fins et soignés. Et elle aime, elle, ses cheveux courts où le soleil met le feu quand le soir vient au pied du vieux calvaire qui surplombe le petit port...

 

Photo: Jonathan Addie

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :