Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Le prix que ça coûte

2f9e0b11124e1a33f469aa20b3edb841-621x621.jpg

L'essentiel dans la vie, c'est d'avoir du style! Savoir être sophistiqué(e) tout en se reconnaissant soi même, être bien dans sa peau et fier(e) de l'image qu'on projette. Après, c'est une question de caractère. Oui enfin, ça peut paraître simple comme ça, mais on peut rapidement considérer que le sujet est futile et de second ordre. Surtout lorsqu'on se rend compte que pour entretenir cette superbe coupe au dégradé millimétré il faut passer chez le coiffeur tous les 15 jours, au pire, une fois par mois. Et là, c'est le drame!

Selon l'endroit où vous aurez vos habitudes, il faudra débourser pas moins de 30€, ce qui, mine de rien, représente un budget quand on est étudiante par exemple. Alors on peut toujours dégotter LE salon, celui où on fait pas de chichis, celui où on vous manie la tondeuse avec aisance et où on sait parfaitement comprendre ce que vous attendez. Et puis même négocier son plan d'entretien pour être sûr(e) que la coupe sera toujours impeccable. Néanmoins il en coûtera toujours plus que pour un garçon... alors que la coupe est la même. C'est vraiment trop pinjuste!

Alors faut-il pour autant renoncer, abandonner tout style et toute sophisitcation? Laisser la friche s'installer et se transformer en bergère du Larzac avec une chevelure où même pour le peigne c'est "No pasaran"?

J'avoue que je me sens impuissant devant autant d'injustice. Mais je lutte...Et dans ce domaine une chose est sûre... I'll be there!

 

Photo: Sax & Maskin

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

yanis 22/06/2016 15:37

je m'appele yanis et jadort la coupe boule

Kristinn 09/09/2012 11:45

Ok!... mais je n'imagine pas Armande Altaï bergère ds le Larzac ;)

jeaneg 09/09/2012 12:16



Oh aller, un petit effort!



Kristinn 09/09/2012 11:35

Bon, pour Paméla Anderson, je comprends, mais pour la bergère du Larzac, pas une jolie en vue pour te faire changer d'avis!? ;) ... Il y a des avantages à habiter en "campagne"! mais oui! il y a
aussi des p'tits salons sympas où on peut venir , juste pour la coupe et payer quasiment le tarif homme ! si si ça existe! ;) le prix d'un paquet de cigarette, ou 2 ?? ça tombe bien, j'ai arreté de
fumer!! ...
Et puis , je me souviens de la "coupe 100% sourire" entre copines !.. je crois que, quand on est vraiment motivée, on trouve tjrs une solution!?... (en espérant tjrs le résultat à la hauteur des
attentes!:o)...
Pour plus de s o p h i s t i c a t i o n, il faut avoir les moyens de ses envies!... bises...

jeaneg 09/09/2012 11:41



Oui parce que "la coupe entre copines" là c'est même pas la peine... ( d'espérer la sophistication... ) 


Quand à la bergère du Larzac, c'est un peu une plaisanterie qui revient de temps en temps, pour inspirer l'image d'une fille avec un paquet de lin sur la tête, genre Armande Altaïl si tu vois ce
personnage, ou Brigitte Bardot aujourd'hui, au choix. Tout ce que j'aime!          



Unknown 08/09/2012 17:41

je vais raconter ici ma petite histoire.
Les cheveux courts, c'était une petite idée qui s'était implantée lentement mais sûrement. Je pense que ça a commencé avec un coup de foudre pour la coupe de Noreen Carmody , la top modèle suisse
qui arborait une petite tête blonde dans la publicité pour le parfum "l'air de nina ricci"... la jolie fille de l'air, le portrait d'une jeune femme libre, artiste, sophistiquée et fraîche en même
temps. J'arborais à l'époque une lourde cascade d'anglaises, teintes au hénné depuis quelques années, j'étais fière de mes cheveux, mais ils étaient lourds,lourds... le jour où j'ai voulu testé un
autre coiffeur, qui avait assez bonne réputation, je lui ai dit de couper au cou... arrivée devant le miroir j'étais terrorisée à l'idée de couper tout... rentrée chez moi j'étais conquise de ma
nouvelle coupe... mais je fantasmais encore sur la coupe de la jolie Carmody! Deux mois plus tard je reprends rendez-vous chez le même coiffeur et je demande cette fois-ci un carré. Mes soeurs qui
rêvent d'avoir mes cheveux crient au scandale, moi je me sens plus belle, plus légère... mais encore deux mois plus tard, la veille d'assumer mon premier job, je demande de dégager entièrement la
nuque, je ressors de mon coiffeur avec un petit carré très court , légèrement plongeant. Vraiment joli. L'été passe, mes cheveux poussent à une allure incroyable. Devenus indomptables, je retourne
une nouvelle fois chez mon coiffeur favori et lui demande cette fois de découvrir les oreilles... je balbutie quelques mots incompréhensibles, crispe tout mon corps lorsque je vois arriver la
tondeuse. Une fois la coupe terminée, je me regarde dans le miroir, ébouriffe mes cheveux coupés très courts avec un air satisfait. Le coiffeur me lance un : " vous êtes très jolie comme ça". Moi
qui avait tellement peur de la réaction de mon entourage, je n'ai eu que des compliments ! Une dame croisée dans un bus qui me scrute des pieds à la tête me demande si je suis actrice, mes amis et
mon amoureux sont ravis de cette petite transformation. Car c'en est une. Jamais auparavant je ne me suis sentie aussi femme. Je soigne mon port de tête, pare mes oreilles de boucles longues qui
mettent en valeur la nuque mise à nu, ose les tenues très sexy comme le mélange masculin-féminin. Je me sens moderne, libre comme l'air, enfin moi. Même l'épicier chez qui je me rends fréquemment
me félicite sur ma coupe en me lançant : " lorsque je vous ai vu arriver dans le magasin, j'étais sous le choc, mais dans le bon sens." et à un ami avec qui il discutait de répliquer " moi je pense
que vous devriez lui foutre un procès à la personne qui vous a fait ça !"
Il y aura toujours des hommes pour craindre les femmes qui se coupent les cheveux très courts...

jeaneg 08/09/2012 19:21



"Il y aura toujours des hommes pour craindre les femmes qui se coupent les cheveux très courts..."


J'aime bien cette sentence.