Le monde est bizarre

Publié le 18 Mai 2010

Fergus-pardel-copie-1.jpg

 

Un jour quand elle avait 13 ans elle a demandé à sa mère de lui faire couper les cheveux. Elle a eu droit à une jolie coupe au carré. Mais ce n'était pas ce qu'elle voulait. Alors l'été suivant elle est allé avec son frère. Le coiffeur les a pris pour des jumeaux et les a taillés à l'identique, bien dégagés derrière les oreilles, tous les deux. Sa mère a hurlé en la voyant, son père a sourit. Depuis ce jour là elle a toujours les cheveux courts et il arrive qu'on se méprenne sur son genre. Elle est elle même ainsi et ne pourrait pas changer... Mais l'enfance d'hier et la liberté qu'on lui accordait semble s'estomper avec le temps. Aujourd'hui adulte elle sent comme une pression sociale, un poid, des choses qui voudraient la faire entrer dans le moule. Il faudrait plus de robe, plus de rouge à lèvres plus de cheveux longs...Comme elle ne cherche pas à séduire, on lui prête une sexualité réprouvée. Alors de temps en temps, quand elle se pose et que ces idées lui viennent à l'esprit, elle se dit que le monde est bien bizarre de s'imposer ainsi tant de moules dans lesquels chacun devrait trouver à se caser. Elle, ses jeans et ses cheveux courts n'en est pas moins femme...

 

Photo: Fergus Pardel

 

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :