Laora renonce

Publié le 3 Février 2011

nosic_lorena_MS-5-of-6.jpg

Je ne fus pas très longtemps dans l'expectative. Une semaine plus tard la transalpine revint d'un de ses fréquents rendez vous chez le coiffeur avec une coupe, très sexy et très courte. Le moment fut délicieux où elle me laissa inspecter cette nouvelle coiffure, les oreilles bien dégagées, la nuque savamment dégradée, la brillance et le soyeux de ses cheveux tellement entretenus. L'odeur aussi était merveilleuse, se mélant à son parfum raffiné.

Moi " - Tu es très jolie mon cabri. J'étais sûr que tu les recouperais." Certitude acquise dans les minutes précédentes il faut bien l'avouer...

Laora " - Hummm cherido mio, jé né pas pou résister. Tou sais des fois c'est comme oune poulsion. Dépouis qué mé démons sont réveillés par les counneries dé Frida, et toi aussi diavolo, c'est comme oune essitation terrible qui mé prend.

Moi - Mais c'est bien non? C'est vraiment toi ainsi, non?

Laora - Si, ma ... J'ai toujours envie dé piou corte. Un jour tou mé coupe les cheveux, toi, avé la machina...

Moi - M'enfin, chevreau... " 

J'étais confronté une nouvelle fois à mes propres démons. Mais bizarrement, la perspective de tondre la piémontaise ne m'excitait pas du tout. Même si cela avait pu être un fantasme de jeunesse, la réalisation d'un tel acte me laissait de marbre, voir même pouvait me répulser tellement j'abhorrais les cheveux mal coupés. Cependant, dans un cadre intime et ayant en tête la suite que pourrait avoir cette séance, j'étais prêt de me laisser convaincre...

 

Model: Lorena Nosic

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :