La tentation de l'androgyne

Publié le 14 Juin 2012

Camilla-12.jpg

Depuis longtemps Camilla a choisi d'être elle même, ni fille ni garçon, être androgyne, brouillant les pistes, créant le doute pour empêcher un choix trop facile. Cette liberté fascine, fait naître des envies et des désirs. 

Elle sait bien être fille, même dans ses vêtements d'adolescent. Si elle veut, en laissant un peu pousser ses cheveux elle parvient à estomper l'incertitude et sa blondeur pourrait lui donner des airs girlie. Et puis soudain, avec la complicité d'Alex, elle brouille de nouveau les cartes et sa nuque tondue lui donne l'apparence d'un collégien, que de dos, on imagine beau comme un dieu. La peau rasée y apparait pâle, là où les cheveux la préservait du soleil et le mélange de cette pâleur au teint plus mat et au velours du cheveux tondu élance le cou, comme une colonne de chair à la fois robuste et terriblement fragile.

Ainsi le jeune dieu fascine son monde, bousculant les schémas, il aime les filles, trouble les garçons et goûte à son gré aux lèvres des unes et des uns...

Ou calme et solitaire sur son Parnasse il caresse de ses doigts fins sa nuque fraîche et frissonne à cette nouvelle sensation...

 

Photo: Testolina

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :