La robe rouge

Publié le 6 Décembre 2009

Sans doute que, bien des années plus tard, Edvard Munch aurait choisi la demoiselle pour lui inspirer une autre peinture. Celle-ci, d'une autre époque, est  bien l'expression d'une femme d'aujourd'hui.
Blonde, elle coupe ses cheveux très courts parce que cela lui plait et qu'elle retrouve ainsi dans son image les traits de son caractère. En accomplissant cela, elle s'est trouvée une véritable féminité. Auparavant elle s'imaginait plutôt "déguisée" en fille. Là, point d'artifice, juste la vérité. Le plasir de se sentir soi même, l'envie de porter cette robe rouge sur ses jambes nues. Pas d'ambiguité.
Cent ans plus tard, le maître expressionniste nous aurait fait surement un tableau tout aussi remarquable avec cette
"Femme à la robe rouge"

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :