La rebelle

Publié le 27 Novembre 2009

Ca l'a pris comme ça, d'un seul coup. Le trop-plein était atteint. L'envie était là, de tout balancer, de tout foutre en l'air. A 17 ans, toute cette vie gâchée, à ne rien faire, à vivre comme tout le monde alors que le monde est en train de mourir. La révolte, et pourquoi pas la révolution?
Mais elle...Elle n'était pas comme eux. On ne la mettrait pas dans le moule. Elle avait d'autres ambitions.
Elle s'est approché du miroir, les ciseaux à la main, elle a saisie les cheveux au dessus de son oreille et presque râgeusement elle l'a tranchée la mèche. Puis une autre, et encore une autre. Elle se sentait au fur et à mesure naitre à une nouvelle vie.
Le plus gros fait, elle est partie en claquant la porte, retrouver son amie. C'est elle qui l'a tondue, pour "rattraper" le massacre. Elle s'est trouvée belle, son amie aussi. Sa colère n'était pas passée, juste calmée. Le regard des autres ne lui fasait pas peur. Elle levait la tête, fièrement, provocante. Elle était différente....
Et puis l'amour a reprit le dessus


Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

Virginie 08/12/2009 06:21


Dans ma vie, j'ai eu toute sorte de longueur de cheveux, mais la fois ou très, très long ils sont passés au très très courts, j'ai gardé une très grande mèche que j'ai toujours !
C'est drôle, mais 20 après ils n'ont pas bougés, les cheveux c'est pourtant vivant et bien pas abimés, rien !
Brillants, souple ....


jeaneg 08/12/2009 08:33


Belle performance Virginie! Tu as pris la peine de faire un commentaire à chaque billet que tu n'avais pas lu...C'est très courageux et en tout cas d'une grande gentillesse...
A quelle occasion tes cheveux sont-ils passés de très très longs à très très courts? Comme ça? Juste l'envie?