La plage

Publié le 5 Juin 2014

claire-alice-young.jpg

A deux pas d'ici il y a l'immense jardin de pierre où les grands pins font remparts comme un rideau tiré sur la plage... Sur le tapis de gazon vert, au pied des croix de marbre, on a planté des petits drapeaux qui donnent de la couleur aux choses. On le fait chaque année... Plus bas, au delà du rideau, il y a l'océan.

Elle vient souvent là, sur les derniers rochers avant le sable. Un sable étrange, presque gris, aux grains épais. Elle fixe l'horizon, perdue dans ses pensées et quelques fois frissonne. C'est peut être l'air du large?

 

Ce jour là il faisait plus mauvais qu'aujourd'hui, le ciel était presque obscure et les jours qui ont suivis, la plage, comme une serpill!ère, s'est gorgée du sang des garçons de 20 ans. Elle n'a pas grand effort à faire pour imaginer, là au creux de son rocher, deux ou trois de ces gars, affolés, noircis par la poudre et le sang. ILs respirent fort, ils sont trempés et cherchent le moyen d'aller plus loin. Encore.

Derrière eux, sur la plage il y a tout un capharnaüm étrange au milieu duquel chacun a un camarade qui dort, le corps déchiqueté par l'acier et balotté par le ressac de la mer qui rougit... Le jour s'avance et tout indique que pour eux aussi ce sera le dernier. Ils sont venus de si loin, abandonner ici, sur cette plage, leur innocence et leur jeunesse.

 

Comme le soir tombe elle reprend le chemin qui monte vers le sanctuaire. Là elle va retrouver ses 3 gars transis de la plage, leurs noms sont gravés dans le marbre blanc, elle ne les connait pas mais les a adopté. 

A présent ils reposent dans le grand cimetière en haut de la falaise, apaisés à jamais, ces héros de 20 ans qui ont eu si froid et si peur ce matin de Juin.

 

 

Photo: Claire Alice Young

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article