La pierre chaude

Publié le 13 Mars 2010

2964583411 4e8f1f0417
A force d'attendre elle s'est laissée aller. Il va venir, elle n'a pas de doute. Mais le premier soleil, tant attendu réchauffe la peau, de son visage, de ses épaules. La margelle est tiède, presque chaude et tout autour l'air bruisse. Elle a besoin de cette chaleur, son corps s'allonge sur le granit et à travers le tissu ses seins se réchauffent sur la pierre. Elle ferme les yeux et imagine pouvoir rester là, dans la tiédeur...
Il est venu, l'a trouvée là, comme endormie. Ses cheveux courts brillaient au soleil, éparpillés sur son visage. Sa nuque était chaude lorsqu'il a posé sa main. Il a joué avec les mèches courtes puis a caressé la joue duvetée.
Elle ne dormait pas, essayait juste de capter le plus de chaleur possible et gardait les yeux fermés pour laisser monter son plaisir. Elle était trahie par son sourire, mais ne bougeait pas. Il s'est assis près d'elle, veillant à ne pas la mettre dans son ombre, et aussi délicatement que s'il s'agissait d'une oeuvre d'art sans prix, sa main a continué d'effleurer sa peau et ses cheveux, soyeux et chauds.

Photo: Ivan

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :