La jetée

Publié le 26 Mars 2013

V-2.jpg

Le temps n'était pas idéal. Des paquets d'écumes passaient la digue et envoyaient leurs embruns jusque par dessus la jetée. Mais le vent du large ne parvenait pas à la décoiffer et d'où qu'il souffle elle avait toujours ce même casque de cheveux bruns, tantôt à droite, tantôt à gauche... De temps en temps elle repoussait sa frange de la main, à droite, à gauche ou en arrière... Il n'y avait que la nuque qui restait immuable, toujours nue. Et ses deux tentons saillants creusaient un sillon que sa main de temps en temps aimait envelopper.

Il la voyait souvent là, de loin sans jamais oser la déranger et plus que sa silhouette de femme, face à la mer, comme une épouse de marin guettant un retour, ce qui le fascinait c'était sa nuque, toujours nue, à laquelle elle paraissait apporter un soin toujours particulier pour que les cheveux ne la masque pas. Et il se prenait à imaginer qu'elle faisait cela pour une raison précise alors que la réalité était toute autre.

Pas de signal particulier, juste le plaisir, le choix, le goût d'avoir les cheveux courts, assez courts pour que la nuque soit toujours libre et sans voile... Un petit plaisir intime... sans doute. Enfin du moins l'imaginait-elle.

 

Photo: Valentin Chenaille

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article

Fabymary POPPINS 26/03/2013 12:02

quel beau texte encore et j'aime beaucoup la photo et mes cheveux sont souvent ainsi coupés, bonne journée

jeaneg 26/03/2013 18:48