La fille du chinois

Publié le 26 Mai 2010

4615513696_044dffd5c1_o.jpg

 

De là où il était, il pouvait l'observer sans que son regard ne pèse sur elle. Il la sentait triste, mais sans imaginer les raisons de cette tristesse. Quelle importance. Il n'allait pas entrer dans sa vie, il voulait juste l'observer. Elle taquinait sa nourriture du bout de ses baguettes, mais il était indifférent à cela. Ce qu'il voyait chez elle avant tout, c'était cette nuque où les cheveux étaient taillés si courts et ce joli visage un peu boudeur. La première était soulignée par l'éclairage, si bien qu'il devinait facilement la texture même de la chevelure, tondue en dégradé. Le deuxième était dans l'ombre, protégé par la lourde frange de cheveux noirs. Il y avait quelque chose de juvénil chez cette fille, qu'on ne pouvait pas discerner en regardant ses vêtements ou son attitude. Et il se dit que sa coupe de cheveux faisait tout.

 

Photo: Luisa Cativo

 

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Catharsis 30/06/2010 13:33


Effectivement, que l'on soit un homme ou une femme, une simple coupe de cheveux peut radicalement changer notre physionomie, modifiant la perception que l'autre à de nous et la perception que nous
avons de nous-mêmes. C'est parfois très bénéfique...


jeaneg 30/06/2010 18:24



De la valeur thérapeutique d'une coupe de cheveux



Pepcile 09/06/2010 21:38


:-)


Pepcile 03/06/2010 21:40


on dirait une poupée en porcelaine. Cassable.


jeaneg 03/06/2010 23:26



Et moi j'adore tes commentaires 



Angeline30@sfr.fr 30/05/2010 14:21


Bonjour Jeaneg
C'est une belle coupe
Douce après-midi
Bisous
Angeline


jeaneg 30/05/2010 20:55



Bonjour Angeline, et merci



bizzie 27/05/2010 17:33


Un style qui lui va très bien, en effet.


jeaneg 27/05/2010 19:52



On peut le dire