Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Angel

Copie-de-frejabeauty8-copie-1.jpg

Dans sa tête, il l'appelait "Elle". Elle n'était plus une enfant, mais il ne savait pas si elle était femme ou ange. La toute première fois il fut fasciné par ses lèvres. Elle avait les cheveux longs qui masquaient son visage avec un savant désordre. Un corps longiligne qui aurait pu être celui d'un garçon. Mais ses lèvres avaient cette moue boudeuse qui la rendait irrésistible, presque altière, mais sans aucun mépris. Et puis à travers les méches il avait découvert son regard amusé et curieux, des yeux marrons, presque clairs qui s'harmonisaient avec sa chevelure. Ce jour là elle était fille, sans doute la plus jolie fille qu'il ait rencontré. Et puis le lendemain il eut un choc. Ses cheveux étaient coupés, courts. Ses oreilles dégagées et son cou dévoilé. Et la fascination du début se transformait en véritable envoûtement. Un sortilège étrange car il ne savait plus dès lors lui attribuer un genre, et presque naturellement il imagina qu'elle ne pouvait être qu'un ange...

 

Photo: Freja Beha Erichsen par Paolo Roversi

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Estelle 28/01/2011 13:00


J'en ai d'autre, mais je ne trouve pas le temps de les poster, et souvent avant j'aime les travailler un peu, c'est pour ça que je n'en poste pas souvent souvent, mais si tu veux, je peux essayer
de t'en envoyer quelques unes par mail.
[Hahem euh par contre je ne sais pas si ton adresse est sur le blog mais comme tu as la mienne via le commentaire, je t'in vite à m'envoyer un petit mail, comme cela j'ai ton adresse si ma
proposition t'interesse :) ]


jeaneg 28/01/2011 18:13



Proposition honnête...J'accepte!



Estelle 28/01/2011 08:40


Très beau témoignage !
C'est fou toutes les bonnes surprises et les bonnes choses qui peuvent se cacher derrière une simple coupe de cheveux !

Par ailleurs, cette fille sur la photo de l'article ...
Quel regard! J'aime beaucoup!


jeaneg 28/01/2011 08:46



N'est ce pas! Une coupe de cheveux n'est jamais anodine...


Dis moi Estelle, est ce que toutes tes photos sont sur DeviantArt? J'ai très envie de faire un article, mais je ne sais pas choisir.



cortel 28/01/2011 08:07


Témoignage effectivement parlant car j' ai vécu la même chose avec ma femme et le fait de la voir sans cheveux a révélé également combien la féminité peut ressortir sans les atouts dits principaux
de la femme . Avec ou sans cheveux une femme reste une femme mais parfois elle se découvre encore plus femme sans ! Merci de ces témoignages cela donne du baume au coeur .


jeaneg 28/01/2011 08:49



... Je crois avoir compris ce que tu voulais dire...



Ludivine 27/01/2011 16:36


Bonjour, je suis tombée par hasard sur votre blog, très étonnant =). Je vous apporte mon témoignage de femme de 21ans aux cheveux courts =). Je me suis coupée les cheveux très courts il y a un mois
environ, pas vraiment eu le choix, je suis en lutte contre un cancer des ganglions =) avant cela, j'avais les cheveux longs, j'étais très coquette avec mes cheveux. Mais j'avais la tentation de me
les couper court, très court, à la garçonne, un peu à l'image de Jean Seberg dans "à bout de souffle", ou tout simplement à la Natalie Portman =). Mais bien sûr, je "n'osais" pas, peur que ça ne
m'aille pas, de faire lesbienne etc. Ca était chose faite du coup, mes cheveux étant de train de tomber par mèche entières, on m'a conseillé de les raser. Quitte à ne plus en avoir, avant de les
perdre completement, j'ai demandé à avoir une coupe à la garçonne, je voyais voir ce que cela ferait. La coiffeuse-perruquière, voyant l'état de mes cheveux, m'a dit "dans une semaine vous serez
chauve, profitez-en". Ca fait un mois que j'arbore une coupe à la garçonne, une grande partie est tombée, mais j'ai la chance d'avoir des cheveux épais, on remarque peu les trous ! Et bien, ça
était une révélation pour moi. Je ne me suis jamais sentie aussi "belle" depuis que j'ai les cheveux courts, mais vraiment, cela a complêtement révélé mon visage, je n'avais jamais remarqué mes
grands yeux, mes traits sont très très marqués, bref ça était époustouflant ! ça a fait l'effet d'une bombe dans mon entourage, tout le monde était admiratif, au début j'étais septique (j'avais
peur que leur admiration soit en lien avec mon combat contre la maladie) mais en fait non ! Des amis m'ont comparés à Natalie Portman (je suis brune et assez petite), bref, j'espère que mes petits
tifs ne tomberont pas tous, et si c'est le cas, tant pis ça repousse, mais au moins, ma maladie m'a permis de me re découvrir, c'est très étonnant ! Je n'ai pas d'hommes dans ma vie, mais je ne
sais pas si c'est moi qui dégage une "aura" depuis que j'ai les cheveux courts, mais je sens un regard très différent de la part des hommes, une sorte de fascination même ! Ca a eu un vrai impact
sur moi et sur les autres, j'ai une perruque reproduisant mon ancienne coupe, mes amies me disent toutes de ne pas la porter, que les cheveux courts c'est vraiment "moi", et je suis tout à fait
d'accord avec elles, j'ai horreur de porter la perruque, bizarrement je la vois vraiment ELLE comme un stygmate de ma maladie, alors que mes cheveux courts c'est moi car c'est vraiment le symbole
de ma résistance face à tout ce qui m'arrive, c'est dingue! c'est fou, et c'est qu'une histoire de cheveux =). Je n'aurais jamais cru !

Voilà, j'espère que mon témoignage vous aura interessé, je continuerai à suivre votre blog =)

à bientôt,

Ludivine


jeaneg 27/01/2011 18:01



Intéressé, ce n'est pas le mot. Cela me touche et me fait tellement plaisir. Je pense souvent aux personnes qui comme vous, sont contraintes par la maladie, à couper leur cheveux. Pour certaines
( c'est votre cas ) cela bouleverse les choses, donne un regain de force et de courage, révèle une nouvelle personne, plus authentique, plus forte et cela me réjouit. Pour d'autre c'est un
crèvecoeur terrible, vécu comme une fatalité, un malheur de plus...


Une personne qui m'est chère, en lisant les premiers articles de ce blog, m'a dit que cela donnait envie d'aller chez le coiffeur se faire couper les cheveux tout de suite. C'est un joli
compliment et à part flatter ma vanité ça me permet de croire que peut être cela permet aussi à certain(e)s de surmonter les épreuves différemment, d'envisager les choses, non plus comme une
contrainte mais comme un pas en avant dans la découverte de soi même. Et votre témoignage Ludivine en est la preuve. Alors merci pour ça.


J'espère que vous serez très longtemps, une fidèle lectrice de ce blog.


A bientôt