Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

La différente

Benthe De Vries2

Elle l'ignorait... Il avait du mal à le croire et pourtant cette naïveté semblait absolument sincère. 

C'est juste qu'elle avait pris son parti. Elle n'en était pas forcément plus heureuse, mais voilà, c'était ainsi. De son corps androgyne, de son visage ambigu, de ses manières aussi, elle voulait juste se contenter et tant pis pour les autres, tout les autres, celles et ceux qui ne comprenaient pas qui elle était vraiment. 

Elle avait du plaisir à se vêtir sans chercher à savoir si cela était d'un genre particulier. Elle aimait ses cheveux courts et s'amusait parfois à les coiffer comme un garçonnet... Ambigue, mystèrieuse... lointaine.

Il avait du la convaincre, décortiquer chaque détail, expliquer avec la plus forte des convictions. Au fur et à mesure son visage s'éclairait enfin comme un signe d'encouragement.

Elle ne savait donc pas l'immense pouvoir que la nature lui avait prodigué en la faisant différente, incapable de choisir entre masculin et féminin. Dans cette ignorance elle s'était tiraillée, débattue, cherchant comme les mortelles à être soit l'une soit l'autre, puis elle avait renoncé, lasse, et enfin décidé de n'être qu'elle même sans soupçonner son atout, frolant le désespoir de ceux qui vivent dans un monde parallèle sans jamais pouvoir expliquer aux autres comment parvenir jusqu'à elle.

L'équilibre était naturel pourtant. Elle était femme avec la juste dose de masculin qui la plaçait au delà des contingences, l'obligeait à l'excellence et lui donnait l'assurance que seuls les "éveillés" sauraient venir à elle...

      "Il n’y a pas de plus grande joie que de connaître quelqu’un qui voit le même monde que nous. C’est apprendre que l’on n’était pas fou."

 

Photo: Michael Woolley

Citation: Christian Bobin

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Murielle 12/11/2013 16:46

Je suis mi-danseur de tango aux cheveux cirés. Je suis celui en elle qui mène la danse d'un pas ferme et d'une main sûre.
Je suis celle qui accueille dans le fumoir-boudoir moderne d'une terrasse de café les cercles d'artistes et les penseurs.
Je suis qui pense et qui agit.
Je suis celle qui offre et qui reçoit.
Je suis celle qui ose, le regard droit et doux.
Je suis celle que tous rêvent d'être au fond d'eux.
La complétude. La sérénité. La force. Le courage.
Nous, Femmes aux cheveux courts sommes la Femme du siècle.
Les nouvelles Colette, George Sand et autre Coco.
Éveillés, multipliez-vous dans notre sillage!!!

jeaneg 12/11/2013 16:51



Bravo! Une vraie profession de foi



bizzie 08/11/2013 10:16

"enfin décidée à n'être qu'elle-même" ! le meilleur moyen de s'y retrouver! ;)

jeaneg 08/11/2013 11:55



Ça paraît si simple...



Fabymary POPPINS 08/11/2013 09:33

magnifique! et la citation de fin est si vraie, bonne journée à toi.

jeaneg 08/11/2013 10:03