L'oeil de Marianne

Publié le 4 Mars 2013

Marianne-Breslauer--Mannequins--Berlijn-1932.jpg

Il semblerait, d'années en années, qu'on en finisse pas de "découvrir" à travers ses photos, le monde de Marianne Breslauer. Marianne Breslauer Lisa von Cramm Berlin 1934Une époque franchement excitante pour les esprits romanesques. Mieux que les autres elle a montré ces "nouvelles femmes" de l'entre-deux guerres, indépendantes ou cherchant farouchement à le devenir, aventurières dans tous les sens du terme, résolument cheveux courts et pantalons.

A.-S.jpg

La plus célèbre fût peut être Annemarie Schwarzenbach, personnage fantasque, à la vie courte et bien remplie et d'autres, moins connues, mais dont les portraits ont fait le tour du monde, les mannequins berlinoises, Ruth von Morgen, Lisa von Cramm...

c2a9-photo-marianne-breslauer-ruth-von-morgen.jpgUne jeunesse un peu dorée, sans doute, mais à qui l'époque troublée donnera une vraie conscience politique, quelques soient leurs voies...

La modernité de ces allures, reflets d'un caractère audacieux, plus qu'on ne peut l'imaginer aujourd'hui, ne me laisse pas indifférent. J'aime ces costumes masculins appropriés, ces nuques et ces oreilles mises à nu, ces attitudes sans complexes... L'élan était prometteur, mais la guerre ruinera tout cela aussi.

Reste le témoignage de Marianne et ces photos de ses amies.

 

 

 

 

 

 

Photo: Marianne Breslauer - De haut en bas: Mannequins Berlin 1934 - Lisa von Cramm - Annemarie Schwarzenbach - Ruth von Morgen

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :